Fière d'être lyonnaise - Crédit photo izart.fr
Fière d'être lyonnaise - Crédit photo izart.fr

« Fière d’être lyonnaise »

25/12/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Fière d'être lyonnaise - Crédit photo izart.fr
Fière d’être lyonnaise – Crédit photo izart.fr

Fière d’être lyonnaise, et une bonne raison pour le crier sur les toits en ce jour de Noël !

Même si l’actualité du moment ne m’a pas permis de la traiter en temps réel.

Mais voilà, les lectrices-lecteurs – et pas que – de LyonMag ont élu le lyonnais de l’année 2016 🙂

Les, plutôt, d’ailleurs, car François Devaux et Bertrand Virieux, membres de l’association La Parole Libérée sont les grands vainqueurs du titre 2016.

Et ben voilà, je suis aussi très fière de leurs électrices et électeurs qui ont su les porter sur la première marche du podium.

Leur apportant ainsi cette reconnaissance 😉

Prêchez la bonne nouvelle à toute la création, c’est écrit dans la Bible

Ben ma bonne nouvelle de Noël elle est là, sous ces lignes.

Elle vient compléter ma liste de cadeaux que je voulais offrir à toutes et à tous, ces jours.

Oui, j’ai décidé de ne pas me répandre en chagrin, même si…

Et pour ce faire, voilà l’idée qui m’est venue.

Etant beaucoup en ville ces derniers jours, donc croisant beaucoup de monde, j’ai décidé que j’allais donner une touche spéciale à toutes mes conversations.

La note de Noël, ben oui 🙂

Donc, à toutes les phrases échangées, même les plus courtes excuses dans le métro, par exemple quand la dame vous a heurté avec son sac, j’ai répondu à l’identique avec un grand sourire.

C’est pas bien grave… au revoir, et bonnes fêtes de fin d’année !

Voilà, je ne me sentais plus isolée dans la tristesse des souvenirs qui affluaient.

Ni comme l’envie de le cracher à la gueule-des-gens-qui-comprennent-rien-à-ta-peine et te rentrent dedans sur les trottoirs, les bras chargés de paquets…

Et chose extraordinaire, plus je faisais cela, plus mes contrariétés du jour devaient légères 😉

Après, je suis allée manger des frites de forme bizarres avec une salade lyonnaise, dans le texte seulement, qui ne passait pas.

Mais c’étaient les kids qui avaient décidé de m’offrir le restaurant ce jour-là, alors on n’a rien changé au programme puisque c’était ma journée de la gentillesse 😉

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. ah ! c’est jolie, la journée de la gentillesse ! et puis, la façon de prendre la vie est tellement importante non seulement pour les autres, ça s’est sûr, mais pour nous aussi ! Tu sens, quand on souhaite dans le métro ou dans la rue une bonne journée, une bonne année, avec un grand sourire, tu sens comme le coeur des gens se met à sauter, bop ! surprise de joie, mais oui, c’est pour moi ? et nous dans le notre, ça fait bop ! quel plaisir de sentir cette joie qui lui fait du bien… la joie au carré quoi !
    Cultivons donc le plus possible nos petits prés carrés de joie et de bonheur et que cela deviennent des hectares par contagiosité et contamination… (et j’écoute Mozart, pour moi, rien de mieux !) Très belle journée de Noël ! et je t’accompagne en pensée pour mardi.

    • Merci une fois de plus ma belle pour tes paroles qui m’accompagnent sur la route de Valence ce jour 😉 Et tu as bien raison, c’est bon de se faire plaisir pour rien, comme en écoutant Mozart, j’adore le concept de faire des choses pour rien, comme de sourire aux gens, pour rien… 😉 Bizzz à bientôt

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.