Lavatère
Lavatère

« Grete a un chagrin d’amour »

[sam id= »54″ codes= »true »]

15/08/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Lavatère
Lavatère

Grete a un chagrin d’amour.

Ben oui, comme toute demoiselle qui se respecte.

Elle ne mange plus, s’isole et semble inconsolable depuis plusieurs jours.

Personne ne connaît l’élu de son coeur, mais il y a de forts soupçons.

Il semble qu’on ait vu rôder une ombre un soir, non loin de la maison.

Hier, alors que je cueillais de la verdure pour composer un bouquet, j’ai entendu comme une légère plainte derrière moi.

En me retournant, je l’ai aperçue, me regardant désespérément de ses grands yeux tristes.

Alors je lui ai passé les bras autour du cou et elle a gémi de plus belle, malgré mes paroles d’apaisement.

Mes caresses n’ont rien enlevé à sa peine, Grete est inconsolable…

C’est la première fois que je la vois dans cet état.

Cela fait pourtant plusieurs années que j’ai fait sa connaissance, chez sa maman en Allemagne.

Et elle a grandi sans problème depuis ce temps, élevée à la ferme familiale.

Il fallait cependant bien s’attendre à ce qu’un jour, une nouvelle vie l’appelle.

De plus, ce jour, pas de chance, elle venait de voir sa maman sortir de la cour en voiture, quelques minutes auparavant.

Cela voulait dire de longues heures d’attente, seule, au milieu des poules, des canards, des moutons et des chiens.

Pas de quoi vraiment la consoler…

Alors elle a accompagné ma cueillette, puis est venue tourner autour de moi lorsque je suis allée confectionner mon bouquet sur la terrasse.

Alors, à mon grand étonnement, elle a légèrement bu, et grignoté quelques pêches découpées en morceau, du bout des lèvres.

Ouf, elle reprenait goût à la vie !

Pour l’heure, je me trouvais une fonction originale pour l’après-midi.

Baby-sitting de Grete, la biche au chagrin d’amour inconsolable.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.