« Invitation gratuite pour la commémoration »

05/04/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Georges Rousse
Georges Rousse

Ce matin, quand on a frappé à ma porte, ça aurait presque pu être original.

Vu que je n’attendais personne.

D’en haut, j’ai ouvert la fenêtre de la chambre et n’ai reconnu aucune des deux dames qui patientaient devant la porte d’entrée.

Elles venaient m’offrir une invitation gratuite pour la commémoration… du christ.

J’aurais du m’en douter, la bonne nouvelle se propage toujours en faisant du porte à porte à deux, classique.

J’ai eu une deuxième visite en fin de matinée accompagnée d’une brassée de fleurs qui m’a fait davantage plaisir, alors que je me terrais pour cause d’immobilisation forcée.

Oui ça sent l’accident dans un restau pour cause de chute de tabouret.

Fracture du gros orteil, ça fait TRÈS mal 🙁

Je devrais peut-être faire preuve d’un peu plus de ferveur

Georges Rousse
Georges Rousse

Heureusement que c’est arrivé après le vernissage à l’Hôtel des régions, pour l’inauguration de l’exposition de Georges Rousse, Utopies partagées.

Et que j’ai pu admirer cette stupéfiante représentation d’anamorphose, où le travail de l’artiste a intégré la collaboration de jeunes issus de différents pays, vivant dans des conditions précaires et n’ayant pas forcément côtoyé l’art dans leur vie.

Ouvrir le beau à ceux qui n’y ont jamais eu accès.

Intention magnifique, rendu impressionnant.

Décalage entre l’être et le paraître, où se place le regard, derrière quel imaginaire ?

Le trait a lui seul induit la pensée, situe l’ambiance, la forme est seule, prenante.

Couleur, noir, banc, contraste, ici rien ne laissera l’esprit tranquille, impression cependant nimbée d’une douce compassion.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.