J'ai été déménagée en deux heures - Crédit photo izart.fr
J'ai été déménagée en deux heures - Crédit photo izart.fr

« J’ai été déménagée en deux heures »

19/07/2020 Bonjour à toutes et à tous,

J’ai été déménagée en deux heures.

Il était 1:00 du matin ici, 21:30 chez eux.

Enfin chez moi.

Et aussi incroyable que cela puisse paraître, j’étais là-bas avec eux.

Absolument comme le décrit Mère.

Ça ne tient pas du miracle, ça tient de la réalité.

Je suis là et ailleurs.

Ce sont les cris des paons qui m’ont ramenée au monde d’ici.

Quel étrange voyage.

Moi, j’étais étendue sur mon lit, eux les mains dans les cartons, vidaient les étagères tout en me dessant l’inventaire…

Il restait même quelques bières dans la caisse en bois, mes souvenirs étaient exacts !

« – Et ça, tu le gardes ?
– Je vois rien c’est tout pixelisé…
– Et ça tu le donnes ?
– Heu… Je vois rien dans le placard ?
– Et ça B. tu le veux ?
– Ohé… c’est tout noir !
– Ah merde, le téléphone est tombé… »

Je vois défiler les messages des groupes sur WhatsApp.

Quelqu’un.e cherche à emprunter un treamer pour quelques heures.

Je switche sur Google traduction pour savoir de quoi il s’agit.

Ah… encore une qui va se raser le crâne.

Il y a eu une vague comme ça, ici en début de confinement.

Deux nouveaux cas positifs au COVID-19 viennent d’être annoncés à Auroville, ce qui porte le nombre à trois.

Ceci explique peut-être cela…

Je commence à avoir les yeux qui picotent.

« – Bon, maman, t’as quoi là-dedans ?
– J’en sais rien, ouvre !
– Ah merde, toujours pas le magot…
– T’inquiète je ne vous laisserai rien 😆
– Tiens, des aiguilles à tricoter !
– Ah yes, cette boîte était déjà toute triee, emmène…
– Cette robe ?
– Elle était jolie… je voulais l’offrir…
– T’inquiète, c’est de la marque, on va la revendre. »

Ma petite robe noire G-Star, la seule que j’avais gardée, des fois que… rien.

« – T’es sûr que tu les gardes tes bocaux ?
– Oui je les ai promis à L.
– Mais c’est encore plein de bouffe !
– Ah mais on y mangera tout, pas de problème.
– Ah, tiens ça je garde, c’est quoi dans ce pot ?
– Moutarde allemande…
– Ça m’intéresse pas, parce contre j’ai gardé le pot de Spicy chily que t’avais fait, comme en Malaisie
😉 »

On n’a toujours pas compris un truc.

Pourquoi la copine, venue prendre en mon absence ce qu’elle avait réservé, a laissé les grilles de la plaque de cuisson !

Posées là, en travers de l’évier…

Je ne vois pas comment les casseroles vont tenir sans cela 🤔

« – Bon tes bouteilles, c’est quoi là ?
– Aucune idée, ça fait 10 mois que je suis partie…
– Par contre ta caisse à roulettes elle est cool, allez on embarque !
– Vous aurez assez de place dans le camion ?
– Tu parles, bien sûr que oui, il est immense !
– Mais maman, ça va pas rentrer chez moi tout ça, je vais en avoir plein la chambre !
– Mais non, t’inquiète, regarde, ça c’est pour sa copine !
– Bon allez, nous on va chercher de l’eau à la source et après casser la croûte, tu sais, on s’est arrêté au magasin bio en venant…
« 

La source, le magasin bio… Coupez !

Bien à vous,

Isabelle


Vous avez aimé :
[Total : 3   Moyenne : 5/5]


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.