J'ai évité le pire - Crédit photo izart.fr
J'ai évité le pire - Crédit photo izart.fr

“J’ai évité le pire”

03/02/2016 Bonjour à toutes et à tous,

J'ai évité le pire - Crédit photo izart.fr
J’ai évité le pire – Crédit photo izart.fr

J’ai évité le pire.

22 €.

Au lieu de 170 et 4 points en moins.

Arrêtée sur le parking, j’appelle S. que je cherche en vain, et qui, de plus, est pressée, me dit-elle.

Quand j’en sors pour la rejoindre, rien à droite et à gauche, je franchis la route.

Lorsque derrière moi j’entends klaxonner, jetant un oeil dans le rétro, je reconnais alors la voiture du garde municipal.

Et je réalise soudain que… mais trop tard… horreur !

Rien vu du tout.

Je viens de griller un feu rouge mon téléphone à la main.

De l’autre côté de la route, je trouve enfin la voiture de S., toute ébahie de me voir arriver avec la voiture du garde aux fesses.

S. étant pressée, je lui remets vite son paquet, et je bafouille un truc, tout en m’excusant auprès du garde qui arrive droit vers moi, le sourcil très froncé.

Que j’étais perturbée à cause de mes amies que j’avais perdues, et qui étaient très pressées, et les rues que je ne connais pas, etc, etc…

Vous vous rendez compte, gronde t-il, vous grillez un feu rouge au sortir du parking, le téléphone à la main !

Ben oui, je m’en suis bien rendue compte, mais après !

135€ avec retrait de 4 points pour le feu, plus 35€ pour le téléphone

Devant ma tronche médusée, il minore alors le truc.

Et de m’expliquer que bon, alors pour cette fois, je ne vais retenir que le téléphone… 35€ d’amende… mais ramenés à 22€ si vous payez dans les trois jours à réception…

Plus le sermon d’usage.

Je ferme ma bouche – si si, ça m’arrive des fois – et oui, j’attends bien là jusqu’à son retour dans 2 mn, préparez vos papiers pendant ce temps-là…

Tout à coup, il démarre sous mes yeux, pour réapparaître 3 ou 4 mn plus tard !

Mais dans certaines situations, le temps paraît s’écouler très lentement.

Je ne saurai jamais si c’était une perche tendue pour que je file à l’anglaise…

On va dire que je suis joueuse, mais jusqu’à un certain point.

Pas le moment de faire la maligne, au point de tripler l’amende en cas de mauvaise interprétation des intentions de monsieur 🙁

Que ce détail arrivât peu après notre échange, ce matin précisément, avec Virginie, ça m’a collé un petit sourire en coin quand même, promis, je te raconterai tranquillement demain S.!

Mais pffff… quelques heures plus tard, tout s’était envolé hors de ma tête, où d’autres pensées s’encraient déjà.

No souci, ma bonne étoile veille, et plutôt trois fois qu’une, alors pour le coup, ça c’est une bonne nouvelle 😉

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.