J'ai hérité d'une valise maudite - Crédit photo izart.fr
J'ai hérité d'une valise maudite - Crédit photo izart.fr

“J’ai hérité d’une valise maudite”

30/12/2020 Bonjour à toutes et à tous,

J’ai hérité d’une valise maudite que j’ai dit à J. au téléphone.

Parce qu’il y avait un truc qui m’avait échappé à Chennai Airport, après avoir déposé SA valise en soute…

J’étais ensuite passée au check-in avec ma valise cabine, le sac à dos plein de PC, tablette, câbles et batteries, plus mon sac de mangeaille.

Ma déduction fut alors que soit la demoiselle au contrôle voulait faire du zèle, soit elle était inexpérimentée, soit elle se vengeait de sa collègue.

C’est ainsi que je me suis retrouvée, ainsi que toutes les madames, dans l’autre file à attendre nos valises détournées pour vérification de contenu.

Devant la charge de travail, sa collègue l’appela rapidement en renfort.

Juste avant moi, il y avait une dame très forte, très maquillée et à la voix très grave.

Elle déballa une à une toutes ses boîtes en fer suspectes pleine de chutneys et autres préparations culinaires.

Puis ses paquets de café, ses étuis de biscuits d’un premier, puis d’un deuxième sac plastique…

Pour finalement tout remballer, rien à signaler !

Idem pour la suivante…

Puis arriva mon tour, je m’exécutais et ouvris ma valise.

Surprise de la dame, mon bagage était rempli de sacs de flocons d’avoine a zip, oui, tous identiques, vous vous rappelez 😆

A ce moment-là, elle a sérieusement dû commencer à transpirer…

M’a fait ouvrir un des sacs à zip, manière de, et sans en regarder le contenu m’a ordonné de tout refermer 😆

Mon sac à dos suivait derrière, rebelote, plein de sacs zippés avec mes batteries, câbles de PC… circulez !

Mais arrivée dans la salle d’embarquement du Gate 11, j’ai quand même trouvé bizarre de ne pas être passée par la douane, comme d’habitude.

Discutant de cela avec J., nous avons réalisé que j’effectuais un vol intérieur, Chennai-Delhi donc rien de tout ça, bonne nouvelle !

La mauvaise, c’est qu’à Delhi j’allais être obligée de récupérer la valise en soute pour la transférer moi-même sur l’autre vol.

Et ça, c’était notifié nulle part…

Attendre puis récupérer la valise sur le tapis roulant, sortir de l’aéroport, rentrer dans l’aéroport, changer de Terminal pour le vol international.

Puis refaire tout le check-in… plus la douane, d’où le cri du cœur, j’ai hérité d’une valise maudite !

Ça allait bien occuper mes presque quatre heures d’escale, imaginez !

Alors que le bus se dirigeait vers l’avion pour embarquer, une autre surprise m’attendait.

Pas d’escalotor ou de passerelle pour monter dans l’appareil… allez hop, tout le monde grimpe les marches avec sa valise sous le bras !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.