J'ai rien demandé mon cher - Crédit photo izart.fr
J'ai rien demandé mon cher - Crédit photo izart.fr

« J’ai rien demandé mon cher »

26/03/2017 Bonjour à toutes et à tous,

J'ai rien demandé mon cher - Crédit photo izart.fr
J’ai rien demandé mon cher – Crédit photo izart.fr

J’ai rien demandé mon cher, que je lui ai répondu avec le sourire

Ben oui, parmi la gente masculine il y a une forme d’adaptation plus vite acquise par les uns que par les autres 😉

Les uns étant sur la bonne voie, et c’est tant mieux pour la gente féminine.

Bon comme à tiens passe-moi la truelle, j’avais répondu du tac au tac s’il te plaît chérie, et que ça l’avait un peu perturbé, il s’est cru obligé de rattraper…

Et de glisser dès qu’il l’a pu dans la conversation, que maintenant fallait faire attention à ce qu’on dit sous peine de passer pour un misogyne.

Alors, je répète que j’ai rien demandé moi, juste d’être considérée comme égale à tout-e un-e chacun-e sur cette terre.

Et que la politesse et le ton de la phrase, je l’ai même appris à mes enfants parce que ça peut servir pour communiquer dans la vie 🙂

Pfff… ça va demander encore quelques rabâchages cette affaire, mais comme je suis d’un naturel patient…

Voilà, il y a une nuance très subtile et très importante, entre cultiver la galanterie comme preuve de sa non-misogynie, et considérer que la personne en face de soi est digne des mêmes respect et considération que sa propre personne.

Point barre, rien de plus, et sans se justifier.

C’est clair dit comme ça ?

Ben surtout quand on est sur un chantier.

Et que lorsque la nature vous a dotés de gros muscles, vous soulevez en hauteur, et à plusieurs, de grosses pierres.

Et que lorsque la nature vous a dotées de petites mains, vous calez de petits cailloux dans des recoins inaccessibles aux grosses pognes.

Voilà, chacun-e sa tâche et rien à rajouter.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est révolu le temps où l’on faisait porter des corsets aux bébés filles pour leur assurer une bonne tenue du buste !

Et que le port du soutien-gorge est à nouveau récemment mis sur le banc des accusés car il provoquerait la fabrication de kystes, fibroses, cancers.

Rappelez-vous ce que j’en disais déjà en 2015 dans une Petite chronique

Bon, j’ai quand même appris avec stupeur qu’un certain nombre de femmes portaient même un soutien-gorge la nuit 🙁

Pour le coup, va falloir m’expliquer là !

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. et bien ma chère, tu as encore du pain sur la planche, car d’accord les Français peuvent être galants et il convient de continuer à mon avis d’apprécier cette qualité qui se perd foncièrement vite en ce moment, ce qui veut dire que le respect y perd aussi dans la foulée, mais alors, si tu viens en Inde, hein ? si tu veux y rester tu vas tourner en bourrique. Il y a des moments où je leur mettrai bien quelques baffes… parce que la galanterie, jamais entendue parler, on va passer, mais le respect quand on est une femme… une quoi ?
    Faut quand même être mère, avoir un fils et être vieille pour avoir un minimum d’attention pour la plupart. Je ne parle pas de ceux qui ont reçu une « bonne éducation », il y en a, Shiva merci. Pour les autres tu n’es qu’un fantôme.

    • Mais oui, tu as raison et j’ai bien remarqué que la goujaterie est une donnée commune à certains hommes sur cette terre, qui ignore les frontières !
      Enfin en France, même en réunissant le statut de vieille mère avec un fils, je ne suis pas certaine que tu t’attires particulièrement plus de respect…
      Les vieux pfff… les vieilles pfff… pfff…
      Oui quelques baffes qui se perdent, on en a toutes rêvé un jour, je confirme, ici comme ailleurs 🙂

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.