J'ai un problème avec mon corps - Crédit photo izart.fr
J'ai un problème avec mon corps - Crédit photo izart.fr

« J’ai un problème avec mon corps »

J'ai un problème avec mon corps - Crédit photo izart.fr
J’ai un problème avec mon corps – Crédit photo izart.fr

Oui, je l’avoue, j’ai un problème avec mon corps !

Pas aux pieds.

Ça ne s’écrirait pas comme ça d’abord 🙁

J’ai un problème avec mon corps, oui, celui en chair et en os.

Il refuse d’obéir à mon cerveau.

Depuis que je suis rentrée d’Inde.

J’ai commencé à reprendre des habitudes alimentaires françaises.

Un peu d’avocat en version guacamole par ci, quelques radis par là… ça me faisait bien envie tiens !

Le problème, c’est que tout ce que je n’accommode pas de piment, de cumin, de coriandre, de fenugrec, de gingembre, d’ail… IL N’EN VEUT PAS 🙁

Bon, je ne vous cache pas que j’ai perdu 10 kg dans le Nord de l’Inde…

Alors quand j’ai retrouvé un transit normal, en rentrant à Pondy, j’étais drôlement heureuse !

Pour remédier à ça, j’ai essayé de négocier avec mon corps 😉

Ok, je mets des épices de partout, mais toi tu te remets à manger bio et local s’il te plaît 🙂

Sinon ça va devenir (très) compliqué de maintenir le régime frugivore que j’avais adopté en Inde.

Papaye, coco, pitaya, jackfruit, pastèque, melon, grenade, fruit de la passion, ananas, durian, mangoustan, sapota, mangue, banane, annona !

Dans la liste de fruits ci-dessus, lesquels trouvez-vous toute l’année en France et à un prix abordable ???

Ben voilà, vous avez compris l’origine de ma déprime intestinale !

Déjà là, ça commence à aller mieux, mes bactéries se réadaptent on dirait 🙂

Par contre, je ne sais pas si je vais vous réinviter de si tôt à ma table.

Quoi qu’il en soit, j’étais déjà assez emmerdante, n’ayons pas peur des mots, avec mon régime sans gluten.

Oui, presque dix ans que ça dure alors… on se téléphone et on se fait une bouffe !

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.