J'ai vu se pointer une armée de Madames - Crédit photo izart.fr
J'ai vu se pointer une armée de Madames - Crédit photo izart.fr

« J’ai vu se pointer une armée de Madames »

Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

30/10/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Assise à mon poste de travail, j’ai vu se pointer une armée de Madames dans l’embrasure de ma porte.

« – Hello Ma’ame, cleaning today !
– Oh… today ?
– Yes today Ma’ame !
– Ok, five minutes, I’m leaving 😉 »

Alors j’ai enfourché mon p’tit vélo jaune pour me diriger vers ma cantine préférée un peu plus tôt que prévu !

Pourtant d’habitude, les dames elles viennent le lundi pour faire le ménage de fond en comble dans le studio, que je me pensais en pédalant…

Et soudain je me suis souvenue que nous étions dans la période de Diwali, enfin Deepavali dans le Sud de l’Inde 😉

C’est bien ça, deux jours avant, on fait le ménage en fond en comble dans la maison pour attirer les bonnes énergies.

A cet instant j’ai réalisé que par chance je ne serai pas en ville cette année pour fêter subir l’événement !

C’est en entendant exploser les pétards, la veille, mais au loin en ville, que j’ai soudain eu le déclic…

Habituellement, le soir j’entends les paons qui annoncent leur retour à la maison.

Mais je n’ai encore jamais pu les observer, perchés trop hauts dans les arbres !

Meilleure Vente n° 1
Birds of Northern India
  • Richard Grimmett, Tim Inskipp
  • Éditeur: Helm
  • Broché: 304 pages

Et puis en Inde j’ai aussi réussi à identifier trois autres oiseaux que voilà.

Le premier, un coucou Koël, avait déjà attiré mon attention en Malaisie, à cause de son cri strident, la tradition dit qu’il annonce la pluie.

Le mâle, tout noir, est facilement identifiable avec ses beaux yeux rouges !

Le second est un mainate, oiseau que l’on rencontre fréquemment ici autour des habitations.

Il est également facilement repérable avec ses pattes orangées, son bec jaune et son oeil également souligné de jaune.

Le troisième est le célèbre corbeau indien, vénéré en Inde car il est nos ancêtres défunts, son nom anglais crow dépeint tout à fait son cri !

Remarquable d’intelligence, j’ai eu l’occasion d’apprécier pourquoi le seau à déchets était toujours renversé au restau où je déjeune !

On n’est jamais si bien servi que par soi-même…

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.