Je crois qu'ils ne vont pas aimer - Crédit photo izart.fr
Je crois qu'ils ne vont pas aimer - Crédit photo izart.fr

« Je crois qu’ils ne vont pas aimer »

14/12/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Je crois qu'ils ne vont pas aimer - Crédit photo izart.fr
Je crois qu’ils ne vont pas aimer – Crédit photo izart.fr

La soirée bat son plein, autour d’un verre, on parle de l’hiver et de la neige qui a jadis, empêché parfois les convives de rentrer…

Mais rien de cela ce soir, le temps est au redoux, juste une humidité bien pénétrante.

Remonter le temps, c’est l’occasion pour chacun de raconter tous ses voyages à l’étranger, Canada, Yémen, Bolivie etc etc…

Ah, tu as aussi nagé avec les baleines dans la crique de…

Vous aussi vous avez pris des photos depuis le bateau à…

Pour moi, observatrice extérieure qui n’a jamais autant voyagé, il me semble que j’entends toujours raconter les mêmes clichés, les mêmes excursions…

Même si je n’y suis jamais allée, je peux vous décrire la photo du Pont de la Rivière Kway approché en bateau… celle de l’apéritif au milieu des raies dans la mer de… celle du perroquet sur l’épaule sur la plage de…

A croire que l’important au retour d’un voyage, c’est de bien s’identifier à celui que les autres ont fait !

Mais bon, je n’ai rien de tout cela à partager, alors j’écoute les récits des autres.

Feu sans doute, mon vieux prof de philo du lycée Ampère, qui nous rabâchait à longueur de cours racontez vos voyages, ils n’intéresseront que ceux qui les ont faits.

Toujours d’actu.

Et puis voilà que la salade fait son entrée sur table.

« – Les enfants, vous venez manger ?

– Attends, il y a quoi dans la salade ?

– Ben… regarde…

– Je crois qu’ils ne vont pas aimer, c’est pas la peine, laisse… »

Ok je deviens vieille et réac.

Je vois pas autre chose pour ça puisse me choquer ainsi.

Endives, noix, comté ET huile de noix, mais ça elle peut pas le deviner encore.

Que des choses IMMANGEABLES, c’est sûr.

Bon surtout que les « enfants » sont plutôt des ados, ou du moins dans quelques mois ils le seront.

Je crois qu’ils ne vont pas aimer… et d’ailleurs qu’est ce qu’ils aiment ?

On devrait plutôt commencer par poser la question à ces chers enfants, quand ils accompagnent leurs parents à dîner chez des amis.

Alors ce soir, il y a une salade d’endives prévue au dîner de mes amis, crois-tu que je vais accepter l’invitation ma fille chérie/mon fils chéri ?

Suis pas très choquable, mais ça fait deux fois qu’on me fait le coup en moins d’un mois.

La fois d’avant, c’est quand au menu d’une fête, le poulet à la bière, cuisiné par un traiteur je précise, a été troqué par un happy meal (!) de chez McDo pour les enfants.

Je crois que si l’on avait ça aux miens, au même âge, ils auraient hurlé…

Ah ben oui, faut dire aussi qu’ils ont plus été gavés aux gâteaux, gratins, mijotés, veloutés, et autres purées maison qu’aux hamburgers industriels calibrés.

C’est bien ça, je deviens vieille et réac.

Au fait, vous les aimez comment les huîtres, vous ?

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.