Je me souviens qu ils étaient deux - Crédit photo izart.fr
Je me souviens qu ils étaient deux - Crédit photo izart.fr

« Je me souviens qu’ils étaient deux »

26/05/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Je me souviens qu’ils étaient deux, exactement comme ces deux papillons jaunes qui tournoyaient ensemble ce matin.

Je me souviens des coquelicots sauvages poussant non loin du petit carré que ta maman fleurissait tous les jours.

Je me souviens que sur la photo du village, je t’ai trouvé bien grandi aux côtés de ton papa, la poitrine barrée par l’écharpe tricolore.

Je me souviens que je t’ai mis une carte de côté, pour écrire que je ne t’oublie pas.

Que je ne vous oublie pas.

Que mon coeur ne vous oublie pas.

Que mon agenda n’oublie pas non plus, avec ce triste rappel.

Et ces deux papillons jaunes non plus, à jamais toujours deux à danser dans le soleil.

A quoi joues-tu ces jours avec tes copines et tes copains ?

Qu’y a t’il de nouveau au village ?

Es-tu retourné manger des frites dans le bus-restaurant ?

Le Petit Train Rouge a t’il déjà redémarré ?

Les chèvres courent-elles toujours dans la montagne ?

Les fraises poussent-elles aussi dans ton petit jardin ?

Ce doit être joli maintenant avec la terrasse finie, et je suis même sûre que tu as déjà pique-niqué sous le grand parasol !

Est-ce que tu as rejoint la banda avec ton trombone, à moins que ce ne soit avec la grosse caisse ?

Aujourd’hui en Inde, nuit de pleine lune, on célèbre l’anniversaire de la naissance du Bouddha.

Non-violence, paix et harmonie sont la base de l’enseignement du bouddhisme.

Buddha Purnima honore aussi le jour où le Bouddha a atteint l’illumination.

Bon d’accord, je t’expliquerai tout ça ; où on demandera à un ami de nous expliquer, quand tu viendras me voir.

Commence à remplir ta tirelire si tu veux manger des glaces, comme ça on pourra y aller tous les jours 😉

Oui, après on ira voir les vaches aussi, et même les petits veaux.

Bon j’attends ton dessin en réponse à ma lettre, hein, tu n’oublies pas !

Bisous de souris…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.