Je n'ai perdu que 3 kilos - Crédit photo izart.fr
Je n'ai perdu que 3 kilos - Crédit photo izart.fr

« Je n’ai perdu que 3 kilos »

09/01/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Bon, je n’ai perdu que 3 kilos en Inde, cette fois.

Du coup je suis repassée en dessous de la barre des 50.

Tu m’étonnes qu’avec le froid de canard qui m’a cueillie ici en arrivant, j’ai adopté un régime hypercalorique.

Et il m’a fallu presque une semaine pour quitter mon bonnet de laine.

Oui c’est ça, à l’intérieur de la maison.

Même que pendant les trois premiers jours je le gardais aussi pour dormir !

De plus, je me tartine de crème du matin au soir le nez et les mains plein.e.s de gerçures et de crevasses.

Pas drôle la vie en France pour la dingue de soleil que je suis…

Heureusement que j’avais intuitivement gardé 2 leggings chauds, un bonnet, une paire de gants fourrés, un poncho et deux maillots de laine !

Plus mon micro anorak qui me suit d’Inde en France et vice versa.

J’ai aussi adopté la bouteille d’eau chaude sur laquelle je pose mes pieds pendant que je travaille sur la tablette.

Malgré tout, je suis gelée des pieds à la tête et du matin au soir.

J’en avais même oublié que j’étais un excellent baromètre pour la neige.

Les pieds glacés comme ça, c’est un signe infaillible de neige qui arrive.

Ça n’a pas loupé, il est même tombé de jolis flocons…

Tu te fais des litres de tisane ? s’étonne E.

Ben oui, je ne fais que ça toute la journée, boire des litres d’eau chaude pour essayer de me réchauffer de l’intérieur.

Quand fonctionne la cuisinière électrique, c’est toujours quelques degrés de gagnés !

Heureusement aussi que j’ai eu la bonne idée de garder une pile de mouchoirs brodés en fin coton blanc.

Maintenant que le Père Noël est passé et a doté E. d’une machine à laver neuve, on est sauvé.

Et dire que l’autre avait décidé de rendre l’âme l’avant-dernière semaine de l’année…

Ce soir-là, je me suis donc armée de courage en passant à la salle de bain, avec l’idée de me faire aussi un shampooing.

Le soir je pensais que c’était moins pire à endurer que le matin.

Grelottant dans la baignoire, j’ai commencé à faire couler l’eau chaude.

Mais du pommeau de douche il n’est sorti… qu’une eau vaguement tiède !

J’ai soudain réalisé que deux autres personnes s’étaient douchées avant moi dans la journée.

Et de vider le cumulus.

De rien.

Après donc m’être mouillée jusqu’aux mollets, je suis vite sortie pour procéder à un séchage tout aussi rapide.

Je me souviens bien que E. m’avait incitée plusieurs fois à aller prendre une douche.

Ça te réchauffera, tu devrais essayer, qu’il disait…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.