Je suis une femme comblée - Crédit photo izart.fr
Je suis une femme comblée - Crédit photo izart.fr

“Je suis une femme comblée”


Vous avez aimé :
[Total : 2   Moyenne : 5/5]


26/06/2020 Bonjour à toutes et à tous,

N’ayons pas peur des mots, je suis une femme comblée !

Oui, j’ai enfin trouvé l’homme de ma vie 😍

Et plus précisément le tailleur de ma vie.

Oui c’est ça, le monsieur qui coupe et coud les vêtements.

Et ben vous ne pouvez pas imaginer comme il a contribué à mon bonheur en ce 92 ème jour de confinement !

Comme quoi ça tient à peu de choses le bonheur…

Me voilà équipée de neuf, c’est reparti pour dix ans 😊

Maintenant, faut que je vous avoue quelque chose.

Depuis le mois d’octobre 2019, date de mon arrivée en Inde, je tournais au minimum syndical.

Vous vous rappelez de ma valise cabine du départ ?

Une nighty, quatre culottes et quatre tops, c’était ça jusqu’à aujourd’hui mon fond de roulement…

Autant vous dire que je comptais les jours et que j’adaptais les machines à laver pour ne pas me trouver à cours de l’une ou de l’autre !

Certes, les choses se sont améliorées quand ce même tailleur a enfin coupé mes quatre premiers ensembles neufs.

J’ai ainsi pu recycler les quatre vieux pour mon job à la déchetterie, ils ne valaient guère mieux…

Et j’ai enfin des vêtements potables à mettre en dehors du travail.

Oui je sais, nous sommes à Auroville.

Et bien rares, très rares même sont celles et ceux qui font de la toilette.

Parce que d’abord on vit du matin au soir noyé dans des nuages de terre rouge.

Jusque dans les habitations, puisque nous vivons jours et nuits fenêtres grandes ouvertes.

Ensuite, nous avons toutes et tous un même parfum qui s’appelle Transpiration du Moment doublée d’Humidité

Quelques rares originaux persistent à vouloir s’asperger d’un parfum de ville.

Mais cela a plutôt l’effet inverse que celui recherché.

On les sent venir de loin, grâce au vent du large qui accompagne tous nos déplacements.

Et c’est fort désagréable qu’un parfum synthétique vienne troubler les fragrances naturelles des papayers, flamboyants, frangipaniers, neems, tubéreuses

Nos odeurs corporelles font donc partie du Paysage Olfactif Quotidien.

Mais comme nous vivons d’une part toujours dehors et que d’autre part nous avons l’eau et l’électricité dedans, tout baigne !

J’ai donc allégé ma valise avec la nouvelle collection été 2020 de shortys et tops en pur coton indien imprimé de motifs traditionnels.

Et oui, c’était ça aussi le but, encore plus légère jusque dans ma valise 😆

Pari tenu, tout comme le tailleur, j’ai tout pour être heureuse j’vous dis !

Et même tenir un siège, sait-on jamais…

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. en plus ils sont super mignons ! tu vas me rendre jalouse… mais j’ai trouvé un haut à la Biocoop super confortable à base de coton et d’une espèce d’algues tissée mais sûr que pour le prix d’un tu peux te faire couper des shorties pour le restant de tes jours chez ton tailleur !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.