La pleine lune dérègle tout - Crédit photo izart.fr
La pleine lune dérègle tout - Crédit photo izart.fr

« La pleine lune dérègle tout »

[yasr_visitor_votes null size= »medium »]

18/08/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Quand je vous disais que les mésaventures ne faisaient que commencer, la pleine lune dérègle tout, c’est bien connu…

Si la journée du 15 Août avait été épique, le lendemain allait être pire… mais déjà la soirée nous en réservait de bien bonnes.

Pour organiser son retour, J. se tourna alors vers BlaBlaCar, vu la sacrée flambée du prix des bus en cette période estivale.

Une première réservation effectuée et payée, son départ fut prévu pour le lendemain matin.

Mais quelques minutes après, le site stipula par mail que… l’annonce avait été annulée sans autre forme.

La première réservation remboursée, il se tourna donc vers une deuxième annonce.

Cette deuxième réservation envoyée et réglée, elle fut purement et simplement refusée, on ne saura jamais non plus pourquoi !

Commença alors un affreux casse-tête de sélection entre les annonces qui ne correspondaient pas aux horaires ou aux prix.

En effet, je n’avais pas envie de faire une heure de trajet retour seule en voiture, à minuit, une, deux ou trois heures du matin…

Ensuite, il y a celles et ceux qui abusent de la situation en ce pont du 15 Août et pratiquent des prix scandaleux pour se faire du fric.

4 passager·e·s à 51€ pièce, soit 5 personnes avec leurs valises dans une Toyota Aygo (!), ça peut rapporter gros 🙁

Pour tout dire, je hais les conductrices et conducteurs qui pratiquent ce genre de spéculation.

En tant que conductrice, par principe je m’aligne toujours sur le prix proposé par BlaBlaCar pour ce même trajet.

Soit 32€ par personne, quelle que soit l’heure ou le jour, on covoiture éthique.

Quant à la quatrième réservation effectuée sur le site, toujours pas de réponse malgré le paiement en ligne, on croise les doigts…

Passer en quelques minutes de J+1 à J+3 pour la date du départ, ça demande à être flexible.

La dernière tuile de la soirée arriva de la même façon, c’est à dire sans prévenir.

Comme une bouteille de gaz qui lâche, alors que le riz biryani vient juste de démarrer sa cuisson 🙁

C’est donc pleins d’optimisme, après les ratés de la veille, que le 16 au matin nous nous dirigeons en premier vers le garagiste.

Avec une histoire de pression des pneus et cette boîte à vitesse qui s’affole par moment, mieux vaut se renseigner.

Sauf que l’entrée du bâtiment est obstruée par des barrières, j’en déduis alors que le garagiste fait le pont.

Idem pour le quincaillier chez qui je comptais changer ma bouteille de gaz 🙂

Qu’à cela ne tienne, ça doit bien se trouver plus loin car je dois aussi me rendre en ville.

Ah oui, mais la ville c’est encore 80 km AR juste pour faire réviser mes lunettes après l’échec de la veille 🙁

Commence alors une autre série d’événements tout aussi improbables avec cette nouvelle journée, à suivre…

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. et bé, je ne sais pas si la pleine lune y est pour quelque chose mais quelles galères… et pour blablacar celles et ceux qui pratiquent des tarifs prohibitifs devraient être rayé.e.s de blablacar, je trouve ça inadmissible personnellement. bon j’attends la suite des aventures avec impatience, comme tu le devines !

    • Ah tu as bien raison, car ce n’est pas fini… Oui, je suis d’accord, BlaBlaCar a vraiment baissé en qualité. Mais tu peux choisir aussi tes profils en écartant par exemple un covoiturage avec commentaire « Conduite dangereuse » véridique ! Sauf que quand on est vraiment coincé mieux vaut différer son départ…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.