La ramener à la maison - Crédit photo izart.fr
La ramener à la maison - Crédit photo izart.fr

“La ramener à la maison”

01/08/2021 Bonjour à toutes et tous,

La ramener à la maison, étais-je tentée de rectifier après avoir lu la ramener à la raison

Ah oui, au fait le nouveau délire qui répand sa haine sur les réseaux sociaux à tendance féministe, se résume à #NotAllMen.

Plutôt que de faire le ménage dans leurs propres rangs, ces messieurs-là préfèrent aller mettre le nez dans les affaires des autres…

Tellement plus hypocrite d’aller jeter à pierre à autrui pour ne pas faire sa propre autocritique.

Et se planquer lâchement derrière un hastag, grande preuve de solidarité masculine !

Ah ben oui, ça demande du courage, pour ne pas dire des couilles, de ne pas rire avec la meute au boulot, des blagues plus sexistes les unes que les autres.

Ou de recadrer le tonton lourdaud avec ses réflexions malsaines adressées à la petite nièce prépubère, au dernier repas de famille.

Ou de laisser s’exprimer l’unique femme présente qui se fait systématiquement couper la parole à la conférence, on appelle ça le manterrupting

Ou de systématiquement retranscrire une conversation sur un ton paternaliste à sa collègue.

Sous prétexte qu’une femme ça comprend moins bien et moins vite, on appelle ça aussi le mansplaining.

Ben oui, messieurs les pères, frères, patrons, collègues, maris et tutti quanti… c’est quand la dernière fois que vous êtes intervenus pour défendre une femme ?

Ah ben non hein, y’a pas que l’individu barbare qui se jette sur une personne du sexe faible pour la violer en la menaçant d’un couteau…

Il y a la violence au quotidien, bien plus sournoise et bien plus insidieuse qui se fraie un chemin de choix dans l’indifférence générale.

Tout un chacun est complice de par son mutisme, son inaction, son impassibilité, sa surdité…

Allez, on vous attend à nos côtés, d’égales à égaux !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.