La vie a repris son cours - Crédit photo izart.fr
La vie a repris son cours - Crédit photo izart.fr

[yasr_visitor_votes size= »medium »]

« ​La vie a repris son cours »

07/01/2016 Bonjour à toutes et à tous,

​La vie a repris son cours.

La pluie s’écrase sur mes carreaux, alors que j’ouvre les yeux presqu’au petit jour.

Ainsi, j’ai même retrouvé le sommeil depuis deux nuits !

Et la vogue incessante des Chronopost, Colissimo et autres UPS a cessé…

M. a reçu un sms ce matin à 4:29 Je suis arrivé à Bombay/Mumbai fais passer 😉

Du coup, j’ai tenté un mail Hello hello, Si tu ne dors pas, j’espère que tu as bien voyagé déjà jusqu’à Mumbai.

Puisque je savais qu’il y faisait escale.

Et la réponse ne s’est pas faite attendre, profitant d’un court moment de Wifi Oui là je suis même à Chennai donc plus que la voiture pour Pondy !

Puis un nouveau message arrivait Pour l’instant tout va bien et ça se présente hyper bien.

Super ! Avec 4:30 de décalage horaire en hiver, ce matin, ici, à 7:30 il fait 4°, vent et pluie ❄️

J’ai ajouté Pondicherry sur l’appli météo de mon téléphone.

Et ce jour 29°, vent faible, humidité 54%, et 31° en prévision pour samedi, no comment…

Bien vu pour les shorts !

Des amis sont passés hier, on en a profité pour finir la bouteille de champagne.

Ben oui, on l’avait ouverte il y a deux jours pour accompagner nos repas partagés avec encore plein d’autres amis avant le départ de J.

Pour ça, on n’a rien changé de nos habitudes, ils sont toujours dans nos vies, et c’est tant mieux.

Et j’ai aussi commencé à remuer mes projets en infusion depuis quelques temps déjà.

Premièrement vider des placards et deuxièmement commencer à mettre de côté de la vaisselle pour E.

Je suis dans la bonne spirale, comme tu dis maman ! avait-il jubilé peu avant.

La bonne impulsion a été prise avec la préparation du départ de J. qui a d’abord vendu tout ce qui était vendable.

Nous avons ensuite fait une navette à Emmaüs, enfin l’Oasis chez nous, pour donner le reste.

Et puis il a fait un seul et unique carton de 60 x 40 environ.

« – Ça c’est ce que je garde maman, ce qui reste de mes habits et autres, je les mets à disposition de tous, qu’ils se servent. »

Tu parles qu’ils ne sont pas faits prier…

Déjà E. repartait avec des polos roulés en boule sous le bras, sous l’oeil amusé de son grand frère 🙂

« – Hé, tu vois pas que c’était pendu sur des cintres ça ?

– Mais maman, c’est pour mettre au taf demain ! »

Ah ben oui, je vois surtout qu’il y a urgence

Je l’ai sous les yeux tous les jours en ouvrant les volets de ta chambre, la montagne de linge que tu n’as pas temps de laver 🙁

Enfin, si j’ai été moins bavarde et moins communicante ces derniers temps avec tous, je m’en excuse bien ici.

De plus, j’ai même zappé de donner réponse à des voeux.

Mais comme dit A.M. on a tout le mois de janvier pour répondre…

Et puis un grand merci pour tous vos messages si sympathiques, alors même que le départ de J. a été géré si rapidement.

Et de plus efficacement.

Appel le lundi de sa coach pour organiser le départ, visa entre les mains le mardi.

Et départ le mercredi pour arriver à Pondicherry le jeudi 🙂

Oui, c’est une chance pour lui, surtout qu’il ne rêvait que de cela, partir en Asie pour son travail, une fois ses études bouclées.

Le voilà Chef de projet Web, dans sa spécialité.

Et même si en Inde les conditions de vie semblent différentes de celles que l’on rencontre ici, restons certes positifs !

« – C’est justement bien qu’on puisse partir dans d’autres pays, ça permet non seulement de se découvrir mutuellement et de partager nos expériences, mais peut-être aussi d’apporter des changements »

Voilà ce qu’il me disait-il quelques semaines avant son départ.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.