Le cadeau de la nouvelle lune - Crédit photo izart.fr
Le cadeau de la nouvelle lune - Crédit photo izart.fr

“Le cadeau de la nouvelle lune”

19/09/2020 Bonjour à toutes et à tous,

Je ne m’attendais vraiment pas à cela.

En rentrant, sur mon téléphone laissé en charge, s’affichait une lune toute blanche.

Le cadeau de la nouvelle lune…

Meilleure Vente n° 1

La dernière fois que j’avais pu y accéder, c’était en Janvier de cette année.

Et pour cause, l’épisode de COVID-19 en avait interdit l’entrée à tout·e un·e chacun·e.

Certes, nous avions accès aux jardins, au banian.

Mais comment dire, rien de semblable au fait de gravir les escaliers, puis de monter la rampe blanche.

Heureusement que j’avais lu les consignes au préalable, reçues le jour-même, sans y croire cependant…

“(…) Application d’un protocole strict :
Seules 15 personnes à la fois (sur réservation préalable) dans la chambre + la personne en poste.
Port du masque obligatoire dès l’entrée donnant accès au Parc de l’Unité. Désinfection des mains et prise de température.
On notera votre nom, votre communauté, vos coordonnées et votre température.
Tous les sacs et téléphones doivent être déposés au bureau d’accès. Nous recommandons vivement à tout le monde de ne pas apporter d’effets personnels.
Tout le monde est également prié de se présenter avec des vêtements fraîchement lavés.
Au Pilier, nouvelle désinfection des mains.
Dans le Matrimandir, port du masque obligatoire sans exception, y compris dans la Chambre.
Le dispositif pour enfiler les chaussettes sera encadré, pour que les gens ne s’assoient pas au même endroit que ceux qui les ont précédés.
Un nombre limité de places sera aménagé dans la chambre intérieure et, après chaque utilisation, le tapis sera replié sur le coussin et ne sera plus utilisé ce même jour.
Si vous ressentez le besoin de tousser ou d’éternuer, vous devez immédiatement quitter et la Chambre et le bâtiment (…).”

A cela s’ajoutait la prise de rendez-vous en ligne, vu le nombre limité d’entrées autorisées.

Je ne blâme pas, je ne conteste pas les mesures mises en place pour respecter les préconisations.

Juste que cela relève actuellement du défi de vouloir entrer dans le Matrimandir.

Et pourtant…

Et pourtant, nous sommes entré·e·s avec A. qui ne comprenait rien au protocole, n’entendait même pas les questions qu’on lui posait…

Je lui ai dit de me suivre et montré les gestes à accomplir… heureusement que j’avais lu les consignes !

Et puis nous nous sommes assis en silence dans la chambre, lui sur une chaise, moi au sol, entre les piliers blancs.

Comme convenu au préalable, après notre méditation, nous avons échangé un regard et sommes partis ensemble.

Merci Mère pour ce cadeau inestimable alors que j’étais épuisée par la fatigue, les migraines maintes fois repoussées, les dossiers en ligne et en anglais !

Immense gratitude, une fois encore, envers Celle qui n’a eu de cesse de m’appeler à rejoindre Auroville.

Bien à vous,

Isabelle


Vous avez aimé :
[Total : 3   Moyenne : 5/5]


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.