Le dernier bain tombe à l'eau - Crédit photo izart.fr
Le dernier bain tombe à l'eau - Crédit photo izart.fr

« Le dernier bain tombe à l’eau »

[sam id= »9″ codes= »true »]

06/06/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Le dernier bain tombe à l'eau - Crédit photo izart.fr
Le dernier bain tombe à l’eau – Crédit photo izart.fr

J’en ai fait même des cauchemars dans la nuit…

Ou comment le dernier bain tombe à l’eau 🙁

Imaginez donc que J. prend idée d’aller pêcher en nocturne pendant que je vais taquiner la dorade au Môle Passedat, avec le Chef Kito.

Pour celles et ceux qui auraient raté un épisode, prière de se reporter à la précédente Petite chronique, merci.

Me voilà donc sur le chemin du retour, et j’envoie un message à J. pour savoir où il en est, de son côté.

Mon téléphone affiche peu après un sms, mais d’un numéro inconnu.

« Plus de tel envoie par mail, J.
Vend. 5 JUIN 2015 – 22:22 »

J’envoie un mail, pas de réponse, puis deux, toujours rien…

Tout en continuant mon chemin, je reste un peu agacée quand même, parce que ça aurait été sympa de flâner sur le Vieux Port, mais bon.

A hauteur du Hard Rock Café, j’ai une petite pensée pour P. qui doit trimer dur, la terrasse est bondée, ça doit tracer entre les tables !

Bonne blague en bas de la maison, ça continue, quand l’interphone ne fonctionne pas plus que le téléphone…

Mais bon, heureusement, nous avons convenu d’une heure, et J. guette mon retour à la fenêtre pour me jeter les clefs dans une chaussette, deux étages quand même.

Ah oui, j’ai oublié de vous dire qu’entre temps j’apprends qu’il vient, pour la … fois de se faire voler téléphone, clefs, etc… etc…

Le sac de pêche aussi, pendant qu’il plongeait dans les calanques, tiens, on n’avait pas encore eu cette version.

Donc il est rentré pieds nu, en slip de bain, avec tuba, harpon, palmes dans un filet sur le dos.

Ça a du faire son petit effet en plein centre de Marseille !

« No stress, me répond t-il, inutile de se précipiter à l’heure qu’il est, nous verrons demain »

N’empêche que moi, j’en ai fait des cauchemars dans la nuit 🙁

Son idée première fut la bonne, se rendre au poste de sécurité, pour savoir s’ils avaient trouvé ou si on leur avait ramené quelque chose.

Bonne pioche, les gendarmes avaient retrouvé le tout, mais au petit matin, en faisant leur ronde dans les rochers

Vallon des Auffes
Vallon des Auffes

Depuis, on suspecte fortement une murène qui traînait dans les parages.

Elle se serait emparée du sac de plongée de J. pour le balancer très (trop ?) loin dans les rochers, et le soustraire ainsi à sa vue pour lui dérober ses effets.

Affaire close et matinée de foutue, je dirai presque que ça en devient une habitude avec J. de perdre puis de retrouver.

Faut juste pas stresser.

Pour ma dernière journée, nous nous armons de courage, et en vrais touristes partons sous un soleil de plomb, après un déjeuner-fraîcheur-maison.

Direction une calanque où j’ai pied pour nager sans stress, je vous ai déjà raconté 🙂

Mais soudain, tintinnnn… changement de programme !

Alors que nous nous enfonçons dans des traverses fréquentées habituellement que par les riverains, nous croisons une joyeuse file humaine qui serpente à travers les ruelles et descend dans la même direction que nous.

Et ben voilà, c’est à ce moment là que le dernier bain tombe à l’eau.

Que voulez-vous que je vous dise, quand le choeur Bel Air entonne son premier chant, impossible de continuer plus loin !

Et bien que n’ayant ni papier ni téléphone sur moi, on sait jamais, j’ai quand même glissé ma PocketCam dans ma poche, des fois que…

Une fois le concert terminé, ces messieurs-dames partent en écouter d’autres, dans d’autres lieux sans doute tout aussi magiques, vu le programme des Rencontres Vocales 2015.

Pour nous, c’est déjà l’heure de boucler les valises !

Mais détour obligé par le Vallon des Auffes tout proche, un bijou dans la ville 🙂

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.