Devoir de mémoire - Crédit photo izart.fr
Devoir de mémoire - Crédit photo izart.fr

« Le devoir de mémoire »

21/01/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Devoir de mémoire - Crédit photo izart.fr
Devoir de mémoire – Crédit photo izart.fr

L’autre jour, je vous parlais du palmarès des décès remporté haut la main par le mois de janvier devant tous les autres mois de l’année.

Je vous dis pas les anniversaires qu’on va fêter en janvier 2017 🙁

C’est vrai que ça devient un truc très fashion de fêter les anniversaires non seulement de naissance mais aussi de mort, des célébrités défuntes.

Alors en ce moment, le grand gagnant, c’est Daniel Balavoine que l’on nous ressert à toutes les sauces.

30 ans après sa mort, on n’a toujours pas fini de nous rabattre les oreilles avec sa disparition.

Et si vous y avez échappé, c’est que vous n’étiez pas en France ces derniers temps…

Y’a comme un air de vouloir assimiler un devoir de mémoire à tout, en ce moment.

Emploi du temps très chargé également pour notre président qui court lui aussi de commémoration en commémoration.

Un an après les attentats de Charlie, voilà les cérémonies de poses de plaques commémoratives sur les lieux des drames.

Puis hommage aux policiers morts dans l’exercice de leurs fonctions, avant celui rendu à l’Hyper Cacher.

Un autre hommage suite aux attentats de novembre 2015 cette fois, Place de la république.

Ça doit être très déprimant comme agenda ces jours-ci.

J’ai quand même entendu avec bonheur qu’on avait modifié certaines pratiques très controversées et effectuées au nom du devoir de mémoire.

Maintenant, on ne déverse plus un car de lycéens dans les camps de concentration sans les avoir, au préalable, préparés par un travail en classe.

Il était temps…

Alors que nous discutions de cela avec des amis, au retour d’un spectacle, nous avons alors évoqué le même souvenir traumatisant d’une visite familiale à Oradour sur Glane, alors que nous n’étions encore qu’enfants.

Plus jamais ça.

Un devoir de mémoire, oui, mais à quoi bon attiser haine, violence et colère ?

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.