Le doc du village est mort - Crédit photo izart.fr

« Le doc du village est mort »

08/11/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Le doc du village est mort - Crédit photo izart.fr
Le doc du village est mort – Crédit photo izart.fr

Le doc du village est mort.

Paix à son âme.

Pas vieux.

Nombre de ses patientes et patients étaient bien plus âgé-e-s, n’est-ce pas maman ?

Celui qui fumait comme un pompier et engueulait celles et ceux qui s’adonnaient au tabagisme.

Pas pu (?) su (?) se préserver (?) se guérir (?) lui non plus de l’invasion de cellules cancéreuses ?

Ma semaine démarrait juste avec une autre façon d’approcher la maladie, avec une journée de sensibilisation aux travaux du Dr Hamer.

J’avais pris connaissance assez tôt de ses recherches, et de façon plutôt brutale, au cours d’une consultation chez mon médecin, dans les années 90.

« – Continuez comme ça et vous allez vous le faire votre cancer… » avaient été effectivement ses paroles, suite à la description de mes symptômes et des conflits que je vivais alors.

Mais ces mots très durs que j’ai bien entendus ont été l’élément déclencheur pour me protéger et agir.

« – Sauvez votre peau et celle de vos enfants ! » a été son dernier conseil.

Ensuite, pour faire court, je n’ai été animée plus que par une priorité, l’urgence de me programmer une vie meilleure, en limitant la casse…

Pour d’autres, cela aurait été de courir chez les radiologues.

Alors voilà, ça commence comme ça, le blog qui m’est passé devant les yeux quelques jours plus tard.

Oui, comme quand vous commencez à déballer le pourquoi de votre visite au médecin qui est assis en face de vous…

 » (…) J’ai fait une erreur, bordel ! Une erreur de jugement qui a eu des conséquences dramatiques pour ma patiente ! (…) »

Là, pour le coup, c’est une doctoresse qui se lâche, je vous laisse lire son témoignage.

Ben ouais, ils ne peuvent, ni ne savent pas tout ce qui est bon pour eux les soignant-e-s, et pour les autres non plus d’ailleurs 🙁

Ensuite, c’est dans un magazine cette fois, Néosanté, que j’ai bouclé ma semaine, placée non pas sous le signe du goût ou du développement durable, mais de la santé, pour le coup.

Pourtant, de plus en plus inquiétantes les infos, à vrai dire…

« Un médecin n’a jamais guéri personne » affirme le Dr Jean-Claude Fajeau.

Ce serait presque de la méditation, la fin du programme…

Suite à cette intense semaine de cogitation, me voilà aussi définitivement remise, et avec le sourire, d’une sorte d’attaque groupée, plutôt virale.

A laquelle j’ai remédié en deux jours et trois mots « Même pas peur ! ».

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.