« Le Gard, de pierre, terre et eau »

03/08/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Pont du Gard
Pont du Gard

Dernière étape dans la Gard, ce fut cette belle nocturne au Pont du Gard.

Impressionnant édifice construit par les romains, le plus grand pont antique jamais construit, est classé au patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1985.

Chaque soir d’été, des illuminations mettent son architecture en lumière, spectacle extraordinaire dans la nuit noire et silencieuse…

Bonus pour joindre l’utile à l’agréable, l’accès de nuit au parking (obligatoire) n’est que de 10€ au lieu de 18€ en journée pour un véhicule jusqu’à 5 personnes.

Puis retour à Saint Quentin la Poterie où l‘un des derniers ateliers de potiers dedans lequel je suis entrée, est celui de Patrick Galtiéà la finesse des collections qui évolue entre les turquoises, jaunes, saumons ou rouges.

Patrick Galtié
Patrick Galtié

Une série de guéridons de facture plus contemporaine vient côtoyer vases, plats, et services de table inspirés de peintres et d’orient.

Mon chemin m’a menée ensuite jusqu’au Musée de la Poterie Méditerranéenne – entrée 3 € – où sont exposées des poteries traditionnelles du pourtour méditerranéen, de l’Algérie à la Tunisie, en passant par la Turquie, Espagne, Italie, Liban…

Des toupins, pots de terre (dont on retrouve trace jusqu’à Lyon, Place des Tupiniers) aux braseros, couscoussiers, plats à paella, cruches à huile d’olive et de noix, contenants de denrées alimentaires sont alignés aux côtés de cruches à eau ou à vin dont on imagine aisément la destination selon leur forme.

Musée de la Céramique Méditerranéenne
Musée de la Céramique Méditerranéenne

D’étonnantes vire-omelettes permettaient ainsi de retourner l’omelette pour la faire cuire sur les deux faces.

Les pots à tisane faisaient partie des objets du quotidien, tout comme les abreuvoirs à oiseaux ou les porte-couverts, découverts au gré des salles du musée.

La fabrication des pipes en terre, tradition locale très prisée à l’époque, fut développée par Job Mouton Clerc, et permettait aussi de participer à l’activité politique de la France.

Ornées de têtes de présidents, ou relatant les campagnes de guerre, voire les traditions des pays où elles sont exportées, l’histoire des pipes raconte aussi la vie de l’époque.

Outre le parcours aussi attractif qu’instructif de ce Musée, une exposition en cours, jusqu’au 27/10/2013  offre une étonnante collection d’épis de faîtage et de bénitiers de chevets.

Suite de l’été plus bas dans le pays méditerranéen 🙂

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.