“Le pape, le migrant et le grec”

[sam id=”18″ codes=”true”]

19/06/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Mary Paule II
Mary Paule II

Oui F.a eu raison de m’interpeller à ce sujet, et dans cette Petite chronique je le confesse ; normal quand on fait allusion à sa sainteté, j’ai été bluffée par les paroles du pape.

Le pape qui prône la décroissance, c’est du nouveau dans la politique vaticane !

Parce que, entre famille, capote, avortement, célibat des prêtres, mariage pour certains et pas pour d’autres, c’est bon, on a eu notre dose

Mais alors faire part à ses ouailles que “La soumission de la politique à la technologie et aux finances se révèle dans l’échec des Sommets mondiaux sur l’environnement”, c’est inédit.

Quant à alerter sur les dangers du réchauffement climatique, relever l’enjeu crucial de l’eau sur la planète, opposer les énergies fossiles et les énergies renouvelables, j’avoue…

Et puis tenir ces propos au sujet des migrants, cette compassion vis à vis d’humains, comme vous et moi, qui fuient un régime politique, des assassinats, la guerre, la peur, la misère, fallait oser s’indigner du fait que certains cherchent à les refouler.

Ces gens qui témoignent que périr en mer n’est pas pire que de continuer à vivre dans leur pays…

Il faut être bigrement peu humain justement, pour envisager les empêcher de fuir ainsi.

Pendant ce temps, certains se cassent la tête pour traquer les passeurs, construire des murs, et se réunissent au chaud et au sec pour parler de cette situation.

Pendant ce temps, des centaines d’hommes, de femmes, d’enfants embarquent dans la nuit noire sans destination

Ben oui, je veux dire bravo au pape, pour le coup, de s’engager sur le terrain.

Peu importe qu’il soit pape ou autre d’ailleurs, simplement par respect de l’humain.

C’est tellement facile, assis devant sa TV, de critiquer le raz de marée humaine.

Ah oui, à la télé comme à la radio, vous avez du aussi entendre parler beaucoup des grecs ces derniers temps.

Les grecs qui tentent le tout pour le tout, relèvent la tête, retroussent les manches et lancent un grand MÊME PAS PEUR !

A peu près du même acabit que celui des islandais ?

En attendant, le pape, le migrant et le grec sont dans un bateau…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.