Le premier jour d'après - Crédit photo izart.fr
Le premier jour d'après - Crédit photo izart.fr

« Le premier jour d’après »

Vous avez aimé :

12/04/2020 Bonjour à toutes et à tous,

Le premier jour d’après oui, j’y ai pensé par deux fois aujourd’hui.

Le premier jour d’après, vous allez me demander, d’après quoi, d’après confinement ?

Le premier jour d’après que mon départ pour la France ne se soit jamais effectué.

Je navigue à vue, aucune date de retour fixée, ambiance surréaliste ici encore plus qu’ailleurs…

Juste une extension d’autorisation de séjour qui se renouvelle de quinzaines en quinzaines, après dossier, et pour la seconde fois.

Et que le gouvernement ressert les mailles et les quarantaines autour des étrangers séjournant toujours dans le pays.

Maintenant, il ne faut pas être entré en Inde après le 1er Mars alors que la veille c’était encore après le 15 Février.

Il ne faut pas non plus avoir été en contact avec des proches ni avoir côtoyé des personnes à risque depuis cette date.

Allez faire la part des choses sachant qu’Auroville accueille 800000 personnes durant la saison !

En bref, côté France, mon appartement ne va pas être déménagé à la date annoncée.

Le chèque de feu ma voiture encaissé, confirmation est faite que je n’aurai plus de véhicule a mon retour.

À part ça, je ne peux pas être plus heureuse qu’ici, à Auroville, dans mon 28m².

Oui, là je suis bien, entourée de Mère, Satprem, et Sri Aurobindo.

Alors que partout ailleurs dans le monde règne le chaos, ici je baigne dans une énergie toute autre.

Et même si ici plus rien ne ressemble à ce que nous vivions avant, une nouvelle dimension s’ébauche.

Car depuis quelques temps, je m’imprégne des lectures de Satprem avec Gringo et Mère Le Matérialisme Divin.

Meilleure Vente n° 1
Gringo
  • 10/27/1994 (Publication Date) - ROBERT LAFFONT (Publisher)

Et quelle étonnante concordance avec ce que le monde vit actuellement !

Et puis tout d’un coup, je lis sur mon calendrier, le vrai, celui de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris, qu’aujourd’hui c’est Pâques !

J’ai perdu tellement de repères ici depuis le temps… Pâques et les cerisiers en fleurs 😊

Tout ça me semble si loin maintenant, le quotidien d’ici a pris le pas sur le quotidien de là-bas.

T’tention le double déconfinement, suivi du retour à la vie sauvage…

Ah ben oui, la vraie vie est ici !

Au milieu des flamboyants chargés de fleurs jaunes qui remplissent l’air chaud d’un parfum de miel.

Et des neems, eux aussi mouchetés de grappes de fleurs blanches d’une autre fragrance tout aussi délicieuse.

Et des fleurs de jasmin, montées en lourds colliers accrochés dans les nattes brillantes.

Et de l’odeur de la pluie aussi, au loin, qui n’est pas arrivée jusqu’à nous.

Mardi 14, sera fêté de partout Puthandu, le Nouvel an du Tamil Nadu.

Ces traditions soudain réapparues se rappellent à mon souvenir, tandis que se prolonge mon séjour.

Une chose est sûre, il fallait que je sois là.

Et chaque jour s’offre comme un cadeau de plus.

Bien à vous,

Isabelle

5 Commentaires

  1. Merveille des merveilles, profite du moment présent, tout est bien… Ici aussi, cerisiers en fleurs de partout, les abeilles reviennent on dirait, un ciel immaculé, la Terre respire, et moi aussi !

  2. « Et puis tout d’un coup, je lis sur mon calendrier, le vrai, celui de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris, qu’aujourd’hui c’est Pâques ! »
    Petite consolation: c’est pas la vieillesse ça, c’est pour tout le monde pareil pendant cette période spéciale 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.