Les caddies de la colère - Crédit photo izart.fr
Les caddies de la colère - Crédit photo izart.fr

« Les caddies de la colère »

[sam id= »21″ codes= »true »]

22/07/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Les caddies de la colère - Crédit photo izart.fr
Les caddies de la colère – Crédit photo izart.fr

« – Allo m’man, on est bloqué là… impossible de rentrer, y’a plein de tracteurs qui bloquent les routes… par où faut qu’on passe ??? »

Evidemment, tous les gamins ne sont pas branchés sur France Info pour apprendre qu’un déploiement de tracteurs est venu bloquer l’accès aux grandes villes, Lyon en l’occurrence.

J’essaie tant bien que mal de le localiser avec ses amis, et leur indique la direction à prendre pour sortir du piège qui se referme sur eux.

Ils n’ont jamais vu ça, et de plus sous l’oeil de la police qui regarde les agriculteurs bloquer tous les axes, sans chercher ni à les déloger, ni à les en empêcher.

Mouais, ça me rappelle les chauffeurs de taxi qui ont pu paralyser tout le pays durant des jours en bloquant les axes routiers.

Bizarre qu’on n’ait pas fait appel aux forces de l’ordre là non plus, pour rétablir l’ordre justement.

Quand ce sont les Femen qui perturbent, on n’hésite pas à les tabasser, sous l’oeil de la police.

Vraiment menaçantes les perturbatrices aux seins à l’air.

Quant aux manifestants qui se sont heurtés aux forces de l’ordre sur le site du barrage de Sivens, ils s’en souviennent encore…

Pour l’heure, paralyser les grandes surfaces et déposer devant elles des tas de fumier pour protester contre les tarifs pratiqués, est une chose.

Mais les caddies de la colère sont bel et bien entre les mains-même de ceux qui manifestent contre les prix pratiqués par les grandes surfaces !

Ben oui, il y a là comme une histoire de serpent qui se mord la queue…

D’ailleurs, tous les manifestants de ce soir seraient-ils arrivés sur des tracteurs Made in France ?

Ah ben oui, faut être cohérent avec soi-même pour être crédible, on dit ce qu’on fait et on fait ce qu’on dit.

De plus, ces actions  vont surtout porter atteinte aux consommateurs que nous sommes tous.

Certains parlent déjà de boycotter les denrées alimentaires d’origine française par représailles…

Même phénomène qu’avec les taxis qui se sont plutôt rendus impopulaires à travers leurs actions.

Les choses fluctuent, ce n’est pas un scoop, c’est la loi du marché.

Pareil pour tous les chefs d’entreprises, les commerçants, les artisans.

Je les vois mal aller en masse réclamer à l’état de renflouer leurs caisses quand les affaires vont mal…

Et puis je ne voudrais pas enfoncer le clou, mais combien se sont mobilisés contre l’accord TAFTA qui laisse présager bien pire ?

La solution est peut-être ailleurs.

Ce n’est pas le plus fort de l’espèce qui survit, ni le plus intelligent. C’est celui qui sait le mieux s’adapter au changement. Charles Darwin

Bon, d’après mes recherches, avec 5,5% de sa surface agricole cultivée en bio, la France est au 11ème rang européen.

Pour info, l’Autriche détient le palmarès avec 20% de sa surface agricole cultivée en bio.

On pourrait creuser de ce côté là aussi ?

Mais je ne suis pas convaincue que la majorité des agriculteurs montés manifester sur leurs tracteurs soient ouverts à la chose.

Déjà quand je vois s’amonceler les tas de pneus

« La production en bio a doublé en cinq ans (de 2007 à 2012) et, si la croissance se poursuit moins rapidement, le nombre de producteurs, 26 500, et la surface cultivée en bio avaient encore tous deux augmenté de 4 % fin décembre. A ce rythme, le plan Ambition bio et son objectif de 8 % des surfaces utiles en bio en 2017 paraît « faisable », notamment en céréales, juge M. Gagneron. D’autant que les prix « autour de 300 à 400 euros la tonne depuis six ou sept ans restent stables quand les céréales conventionnelles ont perdu 100 à 200 euros et sont soumises à une très forte volatilité ». Le Monde 2015.02.18

Maintenant, il reste à espérer que les routiers ne vont pas bloquer les routes pour protester contre les agriculteurs qui bloquaient les routes…

Au fait, si vous voulez commencer à anticiper, le mouvement qui s’amorce affirme qu’en 2050 on sera tous végétariens, amis des bêtes, bonjour !

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.