Les moteurs de l'avion couvrent largement ma voix - Crédit photo izart.fr
Les moteurs de l'avion couvrent largement ma voix - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« Les moteurs de l’avion couvrent largement ma voix »

16/02/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Ma chère A. je crois que je n’ai jamais vraiment pris le temps d’écrire les mots pour te remercier de tout le bien que tu m’as fait !

En effet, alors que je récupère un peu de la course effrénée de ce matin pour rallier l’aéroport de Kuala Lumpur je me surprends à fredonner.

D’abord doucement Angelare puis Amara Terra Mia plus fortement, bien calée dans mon siège.

Oh je te rassure, les moteurs de l’avion couvrent largement ma voix.

Tout comme il couvre aussi les logorrhées de mon voisin de travée qui a ouvert son coran et vaque religieusement à ses prières.

Si l’hôtesse ne m’avait pas servi avant un copieux Tomato Rice Chana Masala j’aurai presque pu croire que je m’étais trompée de vol 😆

Mais voilà, l’heure est aux changements et aux projets.

Encore ! tu vas me dire…

Oui, ça y est, je crois qu’à force de persévérance et d’essais, j’ai trouvé l’endroit où j’allais poser mes valises la prochaine fois.

Ben oui, va bien falloir que je rentre en France entre temps…

Alors voilà où je voulais en venir.

Peut-être que tu l’ignores, mais où que j’aille j’emporterai toujours avec moi mon classeur de chant !

Car je vais sans doute me débarrasser (encore) d’un tas de choses avant de passer à la suite.

Peut-être de mon chevalet d’ailleurs, mais jamais de mes partoches !

Parce que vois-tu, si je n’ouvre pratiquement plus un livre à présent, systématiquement je cherche un support papier quand je me prends à chanter.

Oui je chante souvent, des fois même par la fenêtre de la chambre, avec les oiseaux de la nature malaisienne !

Ce qui a le don se faire râler J.

Ah ben oui, parce qu’ils sifflent drôlement fort les zozios en Malaisie.

Alors je te dis pas quand je les imite 😂

Mais voilà, quand j’entonne une des chansons du répertoire que tu nous as transmis, il se passe un truc étonnant.

J’entends chanter les voix des chanteuses et chanteurs des autres pupitres et c’est… juste magique !

En tous cas, voilà, cheffe de choeur ça ne s’improvise pas, même avec des années de boulot.

Et toi, ce don, je t’assure que tu l’avais.

Parce que des années après je n’ai pas oublié cette belle énergie que tu as transmise et qui continue de résonner en moi, merci !

Et désolée pour les liens que j’ai mis en illustration, ils ne correspondent pas tout à fait au travail de notre chorale.

Mais c’est surtout faute d’avoir pu mettre ceux du CD que nous n’avons jamais enregistré 😉

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.