L'héritage de mes enfants - Crédit photo izart.fr
L'héritage de mes enfants - Crédit photo izart.fr

« L’héritage de mes enfants »

09/02/2016 Bonjour à toutes et à tous,

L'héritage de mes enfants - Crédit photo izart.fr
L’héritage de mes enfants – Crédit photo izart.fr

Il est cool, très cool l’héritage de mes enfants.

Exactement 26 € et 20 centimes répartis en pièces de 1 centime, 2 centimes, 5 centimes et quelques dizaines de centimes à travers.

Que j’ai triés et mis en rouleaux pendant environ pendant une heure.

Chère, très chère mon heure de travail.

Par contre, quand je suis arrivée à la Poste avec mon butin, et que je me suis excusée d’avoir tant de pièces jaunes à leur refiler, y’a eu comme un bugg.

Les dames au guichet se sont agitées…

« – Ah bon ? Vraiment, fallait pas les trier ?

– Ben oui, pour les mettre dans la boîte, c’est pas la peine 🙂

– Ah mais, on a du mal se comprendre… j’ai répondu à la dame, moi c’est pour régler mon envoi que j’ai amené ce kilo de pièces triées !!! »

Elle est très chouette Bernadette, mais non, je peux vraiment pas lui faire cadeau de cette somme 🙁

« – Oui, désolée, ce sont mes enfants qui m’ont fait cadeau du contenu de leurs boîtes et tiroirs, ça ne les intéresse pas les pièces jaunes, ils sont trop riches… »

J’ai fait le même coup chez Aldi et à la Vie Claire, avec un sac en papier bien épais en guise de porte-monnaie

Ensuite je me suis attaqué à un énorme sac-poubelle qui trônait dans la chambre, et dont j’avais la lourde responsabilité d’extraire quelque chose de récupérable.

« – Je te laisse trier si tu veux, moi je jette tout… »

Facile de l’amener comme ça !

J’ai récupéré entre autre un PC portable, si si, des décennies de photos sur la plage ou au pied des pistes de ski avec les copains de colo, et tous les bibelots qui occupaient les tiroirs des bureaux à libérer.

Plus une mygale, en chair et en poil, je vous passe l’énorme papillon, un scorpion, des dents de renards, et plein d’autres bébêtes dont j’ai oublié le nom, piquées dans des boîtes hermétiques.

Ensuite j’ai fait le tour de tous les vêtements et accessoires de ski, multipliés évidemment par le nombre d’occupants de la maison.

Plus les équipements de vélo, des chaussures aux capes, sans oublier les gilets fluo, les outils de réparation, les lunettes, plus quelques pneus, rustines, phares, glanés à droite comme à gauche.

Enfin, comme il me restait un peu de temps (!) j’ai aussi trié un sac de foot d’au moins 10 ans d’âge, avec écharpes de supporter – Allez l’OL – gants, shorts et tutti quanti !

Il y a quelques jours, après avoir passé au moins une heure à chercher un carton et à emballer correctement un écran plat d’ordinateur, j’ai recommencé mon ballet jusqu’au point Mondial Relay le plus proche, pour l’envoyer.

Il m’arrive de pousser la porte du tabac plusieurs fois dans la semaine, sans jamais rien acheter !

Tenez, ce matin j’ai encore expédié des pièces de PC, plus un livre.

Bref je suis très efficace en matière de SAV pour préparer des ventes gérées depuis l’Inde.

Ah ben oui, à l’heure du numérique, vous faîtes envoyer n’importe quoi à n’importe qui n’importe où !!!

Vive Internet et vive l’informatique qui fait de vous une collaboratrice hors pair.

Et tout à l’heure, j’ai grimpé à l’étage et posé mon mètre sur un jean, pour en donner la longueur de jambe exacte, via une photo sur Messenger, of course…

C’est dingue comme la journée s’écoule vite, depuis que je suis seule capitaine à bord…

Un peu comme si, l’air de rien, on me reléguait des missions à distance, la donne a changé 🙁

Mais que va-t-il rester chez toi quand tu auras tout bazardé ou tout vendu ? s’inquiètent à présent mes amis devant tant de motivation…

L’essentiel c’est tout ce qu’il me restera en héritage !

Un refrain que j’aime de mieux en mieux.

Mais tu vas pleurer quand il n’y aura plus rien ni personne ?

Pleurer ? Souffler tu veux dire !

J’avoue que parfois j’me sens un peu faible en fin de journée…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.