Home » Blog » Petite chronique « L’histoire du tapis volant…

Petite chronique « L’histoire du tapis volant…

2+

Les utilisateurs qui ont aimé cet article :

  • avatar

« L’histoire du tapis volant »

13/03/2018 Bonjour à toutes et à tous,

L'histoire du tapis volant - Crédit photo izart.fr

L’histoire du tapis volant – Crédit photo izart.fr

Lorsque le rickshaw nous a déposé·e·s à l’entrée du site, et que M. plantée devant le guichet où on lui demandait de régler la visite, s’est mise à rire un peu, puis un peu plus, puis encore un peu plus, nous avons fini par comprendre…

Que l’aimable personnage qui, à la sortie du métro de Delhi, était venu nous donner de précieuses infos pour économiser du temps et de l’argent, était en fait… un parfait comédien.

Et que ses complices, les rickshaw et d’autres encore, vous allez les découvrir, n’ayant à aucun moment éveillé nos soupçons, étaient tout aussi parfaits dans le détournement de… touristes 🙁

Oui, nous allions profiter de l’heure devant nous pour passer dans une des boutiques du gouvernement et y admirer toutes les réalisations artisanales et locales 😉

Oui, ensuite, cerise on the cake, nous pourrions bénéficier de la tranche horaire gratuite pour visiter le Jantar Mandar à moindres frais, c’est à dire après 15:00 😉

Quand nous avons poussé la porte du luxueux établissement, nous avons effectivement demandé à notre interlocuteur qui maniait la langue française à merveille, s’il allait nous proposer… un tapis volant !

Ainsi démarre l’histoire du tapis volant.

Nous avons eu droit à une présentation exceptionnelle de pièces toutes plus somptueuses les unes que les autres, tout en évoquant, entre autres, la tradition de la soierie lyonnaise 😉

Jusqu’à des Pashmînâ d’une extrême beauté et qualité de réalisation, dont l’un était directement inspiré de symboles bouddhistes.

Et, à la surprise générale, A. a eu un coup de foudre pour l’un d’eux… et a réglé sur le champ, monnaie sonnante et trébuchante, sa commande qui lui sera directement expédiée en France à son retour !

Du jamais vu pour plusieurs d’entre nous, Incredible India

Le rickshaw qui nous a attendu dehors un peu plus longtemps que prévu n’a pas obtempéré, sa commission a du être TRÈS bonne…

Et en guise de boutique du gouvernement, j’ai vérifié au retour, en fait même cela était un fake 🙁

Il s’agit de l’unité d’un groupe bancaire. 

Bien à vous,

Isabelle

2+

Les utilisateurs qui ont aimé cet article :

  • avatar

Isabelle alias Mam's

    « Petites chroniques » sont produites sous Licence Creative Commons : Oeuvres protégées, leur reproduction, copie, modification sont soumises à autorisation du propriétaire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Petite chronique « L&rs…

    par Isabelle alias Mam's Temps de lecture : 2 min
    0