Magiques Ragas de la pluie et de la montagne - Crédit photo izart.fr
Magiques Ragas de la pluie et de la montagne - Crédit photo izart.fr

« Magiques Ragas de la pluie et de la montagne »

02/06/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Magiques Ragas de la pluie et de la montagne - Crédit photo izart.fr
Magiques Ragas de la pluie et de la montagne – Crédit photo izart.fr

Lorsque nos voix se sont mêlées au chant de la Hansa Veena à tête de cygne et des Tablas, est montée de cette expérience unique, une extraordinaire vibration .

Faire choeur avec des harmonies qui ne sont ni celles de notre répertoire, ni celles de notre culture, mais bien celles universelles du coeur, voilà le cadeau que nous offrait ce soir-là Barun Kumar Pal, en accord parfait avec Nabankur Battacharya.

J’avais vu l’affiche du concert par hasard, en réunion la veille à l’Alternatibar, haut lieu des rencontres alternatives à Lyon.

Lorsque, ayant relayé l’info à M., j’ai reçu en réponse un désolée, je ne suis pas en France, mais à l’origine, c’est moi qui devais le recevoir il n’en fallut pas plus pour me convaincre d’aller au spectacle 😉

Faut dire que peu de jours avant, nous avions assisté ensemble à la projection de l’émouvant film de Mario Tronco, retraçant la formation de l’Orchestra di piazza vittorio.

Et là, encore, il était question de musique, et même d’Inde, alors… ?

Magiques Ragas de la pluie et de la montagne 2 - Crédit photo izart.fr
Magiques Ragas de la pluie et de la montagne 2 – Crédit photo izart.fr

Alors, j’ai REpris mon courage à deux mains, REtrouvé la motivation de REprendre ma voiture toute seule pour la deuxième soirée consécutive et… REfaire le chemin inverse.

Et ben oui, que voulez-vous, chez nous, pauvres exilés ruraux du 6-9, les cars arrêtent de circuler bien avant le début des festivités

Oui, je sais… le bilan carbone 🙁

Vous inquiétez pas, j’y pense tout le temps, et comme d’hab, je l’ai compensé 🙂

En prenant spontanément un stoppeur en bas de la Montée des Esses.

En troquant deux pêchers et des graines de mon jardin avec mes nouveaux voisin-e-s contre des pieds de tomates locaux.

Que j’ai offerts le soir-même à l’Alternatibar, pour transformer la Montée de la Grande-Côte en un grand jardin.

Et en buvant, en arrivant à ce même endroit, un grand verre de pomme-rhubarbe bio et locale, de chez mon cousin Michel, si si, par alliance 🙂

Ça vous va ???

Pendant ce temps, les magiques Ragas de la pluie et de la montagne faisaient chanter toutes mes cellules, les harmonies glissaient sur toutes les vicissitudes d’ici-bas.

Les yeux fermés à l’invitation du musicien-magicien, en une, puis deux, puis trois profondes inspirations, je suis soudain devenue aussi légère que les gouttes d’eau ou les nuages caressant les cimes.

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.