Ménage repassage intelligents - Crédit photo izart.fr
Ménage repassage intelligents - Crédit photo izart.fr

« Ménage repassage intelligents »

27/03/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Ménage repassage intelligents - Crédit photo izart.fr
Ménage repassage intelligents – Crédit photo izart.fr

Bon, je vous sentais énervés par rapport à ce que j’avais écrit hier.

« Ménage repassage intelligents. Profitez, nous rendons votre maison propre et agréable. Avec produits d’entretien et intervenant motivé »

Pourtant c’est bien l’affiche que j’ai photographiée dans le métro lyonnais en 2017.

Ça laisse rêveuse.

Donc produits d’entretien et intervenant motivé, même combat.

Donc un aspirateur entre les mains d’un homme, c’est forcément pour faire du ménage intelligent.

Adjectif intelligent indispensable dans le titre pour être convaincant 🙂

Ben oui, c’est bien écrit INTERVENANT et non pas intervenante.

Une affaire d’hommes je vous dis.

Le plus drôle, c’est quand J. m’a dit que même en la relisant plusieurs fois, il ne comprenait pas cette phrase…

Les hommes parlent aux hommes 🙂

Y’a une majorité de femmes qui doivent faire des scores extraordinaires aux tests de QI.

Suis même sûre qu’on nous cache la vérité.

Bon, en tous cas, dans les transports en commun lyonnais, j’ai fait une première.

Sur le même trajet, une jeune fille puis ensuite une dame, m’ont proposé une place assise dans le bus 🙂

Même si j’ai décliné leur offre, n’ayant que très peu de trajet à faire et supportant bien de rester debout, merci, ça m’a réconciliée avec le genre humain 😉

Oui, parce que la veille, quand j’ai demandé à la vendeuse de la parapharmacie de ne pas flasher le code-barre sur l’emballage, elle m’a regardée bizarrement…

Et tandis que je lui expliquais comment le laser altérait les propriétés des huiles essentielles, la cliente d’à côté s’est soudain mise à pouffer de rire…

Ben faut retirer le flacon et flasher que le carton, c’est pas compliqué ! qu’elle a rajouté sur un ton assez méprisant.

Non, c’était pas compliqué, mais c’était juste trop tard, ha ha ha, a embrayé la vendeuse.

Et pendant ce temps, la cliente continuait de glousser de plus bel, en s’excusant de ne pas m’y retrouver dans ma monnaie parce que ça m’a perturbée ce truc, ha ha ha…

Alors, en partant, j’ai pas pu m’empêcher de lui glisser un je suis vraiment désolée de vous avoir perturbée à ce point pour si peu de chose…

Ben oui, on est toujours la conne de quelqu’une.

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.