Mes amis, mes amours, ma radio - Crédit photo izart.fr
Mes amis, mes amours, ma radio - Crédit photo izart.fr

« Mes amis, mes amours, ma radio »

10/12/2013 Bonjour à toutes et à tous, (Mise à jour le 03/08/2016)

Mes amis, mes amours, ma radio - Crédit photo izart.fr
Mes amis, mes amours, ma radio – Crédit photo izart.fr

Je vous ai parlé de mes amis la dernière fois et pas encore de mes amours, parce qu’il est bien plus urgent que je vous parle de ma radio.

Mes amis, mes amours, ma radio, tout est dit 🙂

Et ma radio qui fête ses 50 ans, cela fait une paire d’années que je la fréquente…

En écoutant les témoignages pour marquer cet anniversaire, de tous les animateurs, ceux en activité et ceux qui ont passé le micro, j’avais comme des flash-back très émouvants 🙂

Du Pop Club de José Arthur, le soir, dans mon atelier, devant la feuille blanche…24 heures sur 24, la vie serait bien dure si on n’avait pas le Pop Club avec Josééééé AAArthurrrrrrrrr…Josééééé AAArthurrrrrrrrr…

Ou du Jeu des Mille francs avec Lucien Jeunesse, midi en famille chez les parents… Chers amis… Bonjour !… BONJOUR !!!!

Et souvent tard le soir avec Bernard Lenoir et Macha Béranger, quand je sabotais mon travail scolaire…Allô Mâcha…oui…Je vous écoute…

Et merde !!! Jean-Louis Foulquier le bien-aimé, vient de casser sa pipe aujourd’hui même, en plein anniversaire, après plus de 30 années passées sur Inter, sacré Jean-Louis des Francofolies de La Rochelle… Adieu Pollen...

Le dimanche 21 juin 2009, j’ai pleuré en silence, sur la route du Parc des Oiseaux d’où je rentrais en voiture, les enfants à bord, quand j’ai écouté pour la dernière fois la voix de Kriss qui nous informait régulièrement de sa santé, de son moral au beau fixe ou dans les chaussettes, Kriss à nu, avec tout l’amour de son coeur …

Kriss, ma belle Kriss qui parlait à ses petits crumble d’amour, était ce jour-là, au micro de Marie-Pierre Planchon, sa remplaçante, quand son état de santé ne lui permettait pas d’être à l’antenne.

Qu’est-ce que je l’aimais cette Kriss, pourtant elle est repartie à tout jamais un 19 Novembre 2009…

Oui, j’ai un grand chagrin radiophonique de tous ces gens à qui je ne saurai même pas donner un visage…

Ils étaient juste une voix dans mon quotidien, mais plusieurs heures par jours, et plusieurs jours par semaines, et tant de semaines dans le mois et tant de mois chaque année !!!

Des amis au quotidien, en quelque sorte.

La confidence ne tombait que dans mon oreille bien sûr, le sourire n’attendait que mon sourire bien sûr, l’allusion n’était comprise que de moi bien sûr, le jeu de mot n’attendait que mon éclat de rire bien sûr…

Puisque nous étions seuls au monde, elle ou lui devant son micro et moi derrière ma radio.

Et oui, la radio, c’est un grand exercice en solitaire la plupart du temps.

Sauf le jour où Luciano et Angelo m’ont imposé le silence, tous trois campés devant le poste de radio pour écouter la Radioscopie de Léonor Fini par Jacques Chancel, une rediffusion sans doute, vue la date d’enregistrement..

Sauf…quand je descends de ma voiture pour retrouver une amie qui écoute la même émission chez elle et que la conversation se poursuit autour de cette émission !

Il n’y a que la radio qui rende ceci possible, parce qu’il n’y a qu’un sens, celui de l’ouïe qui est sollicité, et cela permet de travailler en sa compagnie.

Un oeil sur le boulot, une oreille sur la radio.

Et aussi à nombre d’artistes, parce que le regard n’est pas pollué l’imagination reste alors très féconde.

La radio m’a aussi offert un jour, un précieux ami à près de 1800 km, sur un autre continent, une belle histoire qui dure depuis…

Voilà, je suis restée accro à la radio, et pas de regret.

D’ailleurs, si vous me croisez un jour, je suis sûre que vous ne vous rendrez même pas compte que je vis sans TV !

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.