Moins et moins égal plus -Crédit photo izart.fr
Moins et moins égal plus -Crédit photo izart.fr

« Moins et moins égal plus »

04/10/2018 Bonjour à toutes et tous,

Moins et moins égal plus, c’est mathématiquement prouvé.

Et ça me laisse au moins une lueur d’espoir quand les événements s’enchaînent négativement…

Bon ce matin-là, quand j’ai pris ma voiture, j’ai de suite vu le post it collé sur mon pare-brise.

« Merci de ne pas vous garer sur cette place, elle est attribuée avec la location de la maison. Merci E. »

Oh là là encore un truc à gérer ce soir en rentrant d’une journée qui s’annonçait déjà bien chargée 🙁

Ainsi j’ai attaqué de bonne heure par une visite à la Communauté de Communes gestionnaire de la taxe pour les ordures ménagères.

Pas de chance avec ce service depuis un an que j’habite dans la région, toutes les factures reçues ont fait l’objet d’une réclamation !

Dates erronées pour son calcul, erreur sur le nombre de résidents, rappels réclamés à tors, je crois que je les ai toutes testées…

Après rectificatif, il m’a fallu ensuite me rendre à la trésorerie pour régler la somme, rétroactif non justifié déduit.

Panique en poussant la porte vu le nombre de personnes qui attendaient déjà avant moi dans le sas 🙁

Je vous passe le détail une fois de plus, alors que deux australiens venaient régler leurs impôts aidés d’un  troisième larron.

Contrairement à son aisance dans le maniement de la langue de Molière, difficile pour lui de comprendre la subtilité de l’administration française

En effet, celle-ci refusait d’endosser les règlements dépassant les 1000€ par CB !

Restait la proposition des australiens de régler 999€ de cette façon et le reste, une quarantaine d’euros, en espèces.

Ben non, c’était chèque ou téléversement… mais à programmer une semaine plus tard pour opérer avant la date butoir.

Et puis une nième personne a poussé la porte de la trésorerie et a écarquillé les yeux devant le nombre de personnes dans la file d’attente.

« – C’est vous le dernier ? a demandé le petit monsieur sur un ton hésitant au dernier de cordée…
– Ben non… c’est vous ! lui a répondu son interlocuteur du tac au tac »

Alors le fou rire a gagné tout le monde 😉

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.