“Mort d’effroi”

27/08/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Autriche
Autriche

L’actu a de quoi donner froid dans le dos.

Mort d’effroi.

76 morts.

Comptage difficile vu l’état de décomposition des corps retrouvés dans le camion abandonné.

«L’Europe est dans une situation qui n’est pas digne de l’Europe, il faut tout simplement le dire».

Tiens, personne pour critiquer la prise de parole d’Angela Merkel.

Et encore moins pour la féliciter.

Les syriens seront accueillis en Allemagne.

La politique allemande est à l’ouverture.

Et en France on fait quoi au juste ?

J’ai emprunté les autoroutes autrichiennes pour me rendre d’Italie en Allemagne il y a deux semaines.

Combien de clandestins entassés dans ces camions immatriculés en Hongrie, Roumanie, Serbie, Roumanie ou Kosovo que nous avons croisés ?

La question me hante.

Leur sort me fait encore davantage hurler.

Dans les pages d’un magazine, j’ai découvert une terrible photo prise en Syrie.

L’immense ville est détruite, elle ressemble à un squelette disloqué…

Béances des ouvertures de portes et de fenêtres qui se dressent dans le néant.

Pour celles et ceux qui n’ont pas encore sombré dans la folie, il n’existe qu’un mot d’ordre : fuir.

Et pendant ce temps-là, il devient imminent de chercher comment empêcher les passeurs d’agir…

A la une de ce jour : le plus ancien bidonville rom de France vient d’être évacué.

Démantèlement en perspective de la Conférence internationale sur le climat à Paris.

Dans trois mois.

Et la rentrée scolaire dans trois jours, oups, j’allais oublier !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.