N'envoyez pas de plastique - Crédit photo izart.fr
N'envoyez pas de plastique - Crédit photo izart.fr

« N’envoyez pas de plastique »

29/02/2016 Bonjour à toutes et à tous,

N'envoyez pas de plastique - Crédit photo izart.fr
N’envoyez pas de plastique – Crédit photo izart.fr

« N’envoyez pas de plastique, s’il vous plaît, je ne veux plus entendre parler de ça, car ici tout est détruit à cause du plastique.

Les vaches de la rue mangent dans les poubelles les déchets de légumes enfermés dans des sacs plastiques.

Et en ingèrent en même temps, puis ça passe dans le lait que boivent les indiens…

Comme il n’y a pas d’égouts, tout le plastique des emballages et contenants se déverse directement à la mer, et ça fait crever les poissons à leur tour.

Le plastique est en train de faire crever l’Inde, en même temps que tu m’annonces l’interdiction de l’usage des sacs en plastique en France…

Faut bien que les industriels continuent à prospérer quelque part, comme ici où rien n’en interdit l’usage…

Mais dans 20 ans, tout sera mort ici à cause de la pollution et de la pauvreté.

Il y a des hordes de chiens dans la rue qui crèvent de faim, ils bouffent même leurs excréments et ceux des vaches.

Le deuxième fléau ici, c’est le sucre.

Comme les industriels connaissent bien le mécanisme d’addiction au sucre, ils en mettent beaucoup et de partout, c’est très rentable financièrement.

Impossible de trouver un produit qui n’en contienne pas, des boissons aux plats, desserts… »

J’avais envoyé une toute petite lettre postée très en avance pour qu’elle soit distribuée autour de la date de son anniversaire.

Parce qu’il ne faut espérer qu’un paquet arrive entier là-bas, première consigne.

On m’avait prédit 3 semaines d’acheminement, j’ai pris mes dispositions, deuxième consigne.

Sauf que ma lettre est arrivée 5 jours plus tard !

Pas grave ce détail, par contre lorsqu’il m’a demandé pourquoi j’avais envoyé ça…

Ben maintenant je sais pourquoi je déteste ce magasin dans lequel mes amies s’engouffrent avec frénésie, et dont j’ai poussé la porte à leur suite.

Mon choix s’est porté sur un gadget, inutile par essence, glissé comme cadeau dans ma lettre.

Et en plastique bariolé comme tout ce qui fait l’originalité (?) de ce magasin.

Made in China, cela va de soi.

L’année prochaine je lui enverrai une tablette de chocolat, simple et efficace.

A la fin de notre échange téléphonique, je mesure la portée du décalage qu’il y a entre nos deux pays…

Immense.

Bien à vous,

Isabelle

Lorsque l’homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d’eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors il se rendra compte que l’argent n’est pas comestible.
Proverbe indien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.