« Nos ancêtres les barbares »

14/09/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Sarrasin
Sarrasin

J’ai fait une belle découverte ce matin en allant ramasser des mûres du côté de l’Azergues, ben oui, depuis que la SNCF a rasé mes haies, il a fallu que j’aille prospecter ailleurs 🙁

Après m’être enfoncée dans un chemin bordé d’immenses renouées du Japon, j’ai soudain entendu autour de moi un inhabituel vrombissement…

Point de doute, j’étais entourée d’abeilles occupées à butiner frénétiquement les fleurs de ladite plante invasive.

Bonheur pour moi, mais ce n’était rien à côté de celui des abeilles, de trouver à cette plante qui a si mauvaise presse, la merveilleuse qualité de plante mellifère.

Au moins un argument pour la défendre quand même !

Et puis, Journée EUROPÉENNE du Patrimoine oblige, l’après-midi je suis allée du côté de la montagne, à la Tour Risler de Poleymieux au Mont d’Or, pour rejoindre Sylvie, animatrice à La Pie Verte.

Depuis la Tour Risler
Depuis la Tour Risler

Alors si j’en parle souvent, c’est parce que je suis fan de cette association qui a une façon d’aborder les choses tout à fait différente des autres groupes de marcheurs.

A la question qui vient brûler les lèvres de ceux qui s’interrogent au sujet des kilomètres parcourus en trois heures de marche, ici point de réponse précise !

Car après avoir marché avec la chaîne des Alpes au lointain, savouré d’énormes mûres bien noires (encore !), écouté les traditions des carriers, observé les gryphées dans la roche, cherché les cabornes dans les bois, sillonné les vignes et découvert un champ de sarrasin, qui se soucie encore des kilomètres parcourus ?

Et voilà comment le sarrasin, qui n’est pas une graminacée comme le blé ou l’orge, retrouve la renouée, sa proche cousine, tout comme la rhubarbe et l’oseille 😉

Courge
Courge

Plus riche en calcium que le blé, cet aliment, de par sa teneur en vitamine B1, P, fluor, magnésium et fer, est précieux du fait également qu’il ne contient pas de gluten.

De plus son miel très caractéristique est utilisé pour la fabrication de la légendaire boisson bretonne, le Chouchen qui accompagne les galettes de… sarrasin bien sûr !

Mais si je cite à présent la mort tragique du seigneur Guillin-Dumontetrevenu après 20 ans dans les colonies africaines pour habiter le château de Poleymieux en compagnie d’immenses gardes noirs qui effrayaient la population, c’est pour vous raconter une anecdote beaucoup moins appétissante…

Il est dit que, par représailles de sa méchanceté, son avarice et son injustice, alors soupçonné de servir le roi en pleine révolution, les gens après l’avoir roué de coups, s’emparèrent de sa dépouille débitée en morceaux et s’en repurent au cours d’un festin très arrosé 🙁

Je disais donc, nos ancêtres les barbares, c’est à dire ceux qui cherchaient à devenir des citoyens romains, dans des temps plus reculés, ont formé le tissu de toutes les origines qui se sont croisées sur ces terres plantées de vignes déjà à l’époque, et traversées d’aqueducs pour amener l’eau jusqu’à Lyon.

Chantier de restauration
Chantier de restauration

Au détour d’un champ de courges, il nous fallait reprendre le chemin du retour, longeant de beaux murs de pierres restaurés lors des chantiers de pierres sèches organisés par la Pie Verte également.

A la Tour Risler, la conversation se prolongea encore autour d’un traditionnel verre de jus de pommes avec les participants venus pour certains de départements limitrophes et de communes voisines pour d’autres, l’association s’inscrivant dans la démarche des JEP.

La même opération sera programmée dimanche 15/09, n’hésitez pas à changer d’air 🙂

Bien à vous,

Isabelle

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Q3BKeLEU5rc[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.