Pas comme deux gouttes d'eau - Crédit photo izart.fr
Pas comme deux gouttes d'eau - Crédit photo izart.fr

« Pas comme deux gouttes d’eau »

06/02/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Pas comme deux gouttes d'eau - Crédit photo izart.fr
Pas comme deux gouttes d’eau – Crédit photo izart.fr

Ah oui, hein, on peut être jumelles ou jumeaux et se ressembler… pas comme deux gouttes d’eau !

En l’occurrence j’en savais déjà quelque chose dans ma propre famille, mais là j’avoue que ce qui est arrivé à ce couple est assez extraordinaire.

Des petites jumelles ont chacune reçu le gène d’un de leurs parents.

Pour la couleur de leurs yeux et peaux.

Fruits de l’amour entre un papa de peau sombre et une maman de peau claire 🙂

Chez nous, celui qui se revendique comme l’aîné des jumeaux, et pour cause c’est le premier-né, a un tas de choses en commun avec le deuxième-né.

Mais il fait tout avant, dans la chronologie 🙂

Comme pour le Bac.

Et pour le permis de conduire.

Ben voilà, dans les sorories et fratries, il y a forcément toujours des premières-premiers et des dernières-derniers 😉

Et chez nous, c’est bien le dernier-né des enfants qui a bouclé tout ce que la famille partage en commun à ce jour !

Et en oui, bravo, lui aussi il l’a eu son permis 🙂

Fallait juste la motiv, plus agiter un peu le spectre que tout repasser, ça veut dire tout sortir de sa poche 🙁

Les quelques leçons pour le remettre dans les clous lui ont donné un avant-goût de ce que ça allait coûter, certes…

Mais bon, cette fois, maman n’a plus aucune raison de faire la morale !

Allez, roulez jeunesse !

Même si je constate que pour leur génération, la voiture est complètement démystifiée.

Non, je ne vais pas vous refaire le coup de l’esprit reptilien, vous connaissez l’histoire par coeur…

Si si, il en existe encore des cramponné-e-s au volant de leurs 4×4 🙂

Voilà bien toute une jeunesse qui se déplace et se débrouille aussi allègrement à pied qu’en métro, bus, avion, ou Blablacar, Ouigo, Uber…

Et accessoirement au volant d’une voiture lorsque l’occasion se présente, mais voiture partagée avec d’autres, soit en location, soit en famille.

Quelle liberté de ne pas se sentir tributaire que d’une seule voiture !

Et pour moi elle est majeure cette différence entre celui ou celle qui se protège des autres dans son bunker motorisé, et le ballet incessant des jeunes qui vont et viennent à la rencontre les un-e-s des autres 😉

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.