Pas une femme, évidemment - Crédit photo izart.fr
Pas une femme, évidemment - Crédit photo izart.fr

“Pas une femme, évidemment”

11/11/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Pas une femme, évidemment - Crédit photo izart.fr
Pas une femme, évidemment – Crédit photo izart.fr

Le pays venait de se prendre deux mandats avec un noir à sa tête, pas une femme, évidemment, n’allait prendre la suite.

Comme un air de déjà vu mais dans un autre genre…

Et voilà que les premiers applaudissements venus de France pour féliciter le nouvel élu, émanent d’une femme qui, avec son haineux de père, s’arrachent le pouvoir !

Cherchez l’origine d’un grand seigneur, et vous y trouverez la petitesse – Sénèque

Malheureusement, la féminité de cette dame est bien mise à mal, entachée par ce conflit familial interne.

Donc féliciter un homme qui a les mêmes allures et les mêmes arguments que papa, c’est malgré tout rester fidèles, même dans la haine.

Il est plus avantageux d’allumer dans sa famille le flambeau de l’honneur et de la vertu que d’éteindre celui de ses ancêtres, j’ai lu cela dans dans un ouvrage écrit par M. Guynaud en… 1709.

Et qu’elle soit intestine ou planétaire, la haine, qu’importe, toutes et tous se revendiquent de la même famille.

Les propos injurieux employés par Trump sont révélateurs aussi de cette violence ordinaire faite aux femmes.

“C’est un homme qui a traité des femmes de truies, de souillons, de chiennes et quelqu’un qui a dit que la grossesse est un inconvénient pour les employeurs, qui a dit que les femmes ne méritaient pas un salaire égal à moins qu’elle ne fassent un aussi bon travail que les hommes” rappelle Hillary Clinton lors de son débat avec Donald Trump (27.09.2016)

Quand on néglige la part de féminité en soi, c’est avant tout contre soi que l’on retourne la violence de ne pouvoir l’assumer.

Paraît que le site Web de Citoyenneté et Emigration Canada a planté la veille des résultats et que depuis il tourne au ralenti.

Le Maire de Montréal, quant à lui, a fait très fort sur les réseaux sociaux :)


Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.