Pendant que tu dors ton corps respire l'air indien - Crédit photo izart.fr
Pendant que tu dors ton corps respire l'air indien - Crédit photo izart.fr

« Pendant que tu dors ton corps respire l’air indien »

29/12/2018 Bonjour à toutes et à tous,
Vous avez aimé :
[Total : 2    Moyenne : 5/5]
Pendant que tu dors ton corps respire l'air indien - Crédit photo izart.fr
Pendant que tu dors ton corps respire l’air indien – Crédit photo izart.fr

« Tu viens en Inde et pendant que tu dors ton corps respire l’air indien.
Peut-être est-ce celui de tes lointains ancêtres.
Il est aussi possible que ta bouche goûte des plats que préparaient ces mêmes aïeux il y a des générations.
Tes oreilles entendent la mer que tes ancêtres ont entendue bien avant toi.
Il se passe beaucoup de choses au niveau émotionnel.
Et sans doute tu ne comprends pas tout ce qu’il t’arrive.
Mais ressens et regarde passer l’émotion. »

Ainsi parlait A. au groupe de voyageuses et voyageurs qu’il accompagnait dans le Sud de l’Inde.

Moi, je m’étais retrouvée par hasard associée à l’expédition.

J’étais dans le coin, il était dans le coin.

Sa proposition de l’accompagner pour apporter mon soutien linguistique (!) a immédiatement recueilli mon adhésion.

Certes, si je ne savais pas dans quoi je me lançais, mais quel plaisir de le côtoyer pour l’écouter parler avec autant de passion de son pays, l’Inde.

Et je me lancée les yeux fermés dans l’aventure.

Même si mes tuniques et culottes n’avaient pas encore eu le temps de sécher au retour de Jaipur !

J’ai vite rempli ma petite valise et deux jours après je reprenais le car 😆

« Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, je vous conseille d’essayer la routine, elle est mortelle. » Paolo Coelho

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.