Pleine tempête dehors comme dedans - Crédit photo izart.fr
Pleine tempête dehors comme dedans - Crédit photo izart.fr

« Pleine tempête dehors comme dedans »

08/03/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Pleine tempête dehors comme dedans - Crédit photo izart.fr
Pleine tempête dehors comme dedans – Crédit photo izart.fr

Et moi qui rêve de me réveiller avec un beau soleil filtrant à travers les carreaux…

Raté, en ouvrant mes volets, en fait, je suis face à une pleine tempête dehors comme dedans.

Ce serait un signe du temps que ça ne m’étonnerait pas 🙁

Heureusement qu’on dort entre deux tempêtes, comme ça on peut oublier, ne serait-ce que l’intervalle d’une poignée d’heures.

Mais comme disait A., l’autre soir entre deux reprises de couplets, il fait toujours beau quelque part 🙂

J’aime bien.

C’est très compliqué quand tu commences à rentrer dans l’engrenage des dettes.

Les huissiers qui te proposent un arrangement pour payer d’un côté, avant…

La CAF qui t’en propose un autre du sien, avant…

Le dossier d’aide juridictionnelle à remplir méticuleusement, avant…

L’avocat-e à dégoter, avant…

Franchement, qu’est-ce que ça doit faire du bien APRES !

Je ne me rappelle même plus, la tête dans le guidon à courir les rendez-vous et à noircir les pages blanches…

Enfin, la bonne nouvelle, c’est que je dors comme une souche, plus de place sur le disque dur interne pour ressasser.

A ben oui, pas besoin d’actu sanglante ou insolente, pas plus qu’abrutissante sur grand écran pour m’endormir devant.

Oui, c’est une blague, toujours pas de ça ici.

Et puis franchement, vous avez besoin de pimenter votre quotidien vous ?

Une sorte de justicier gigantesque, paré d’une immense cape et perché sur un podium haranguait la foule à ses pieds, en hurlant et gesticulant.

Face à lui, ou plutôt en dessous, un type tout en sueur, façon modèle réduit en costard cravate, n’en menait vraiment pas large.

Quand le colosse est descendu, avec, façon Zorro, son immense cape de couleur crème sur le dos, les poings serrés sur les hanches, pour se planter devant moi, j’ai soudain ouvert les yeux 🙁

Merde, encore la tempête ce matin…

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.