« Plus d’âge que de raison »

[sam id= »32″ codes= »true »]

20/07/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Jour de chance
Jour de chance

Ce qui était à craindre arrive, l’effet canicule s’amplifie…

En effet, le comportement de mes pairs semble quelque peu préoccupant ces derniers temps.

Et curieusement, la courbe des événements augmente en parallèle avec celle de la chaleur.

Ainsi, l’un qui partait en soirée me recommande avec insistance de ne pas laisser les clefs dans la serrure après la fermeture de la porte, afin qu’il puisse ouvrir à son retour.

Je n’oubliais donc point d’accrocher le trousseau sur le tableau des clefs en montant me coucher.

Quelle ne fut pas ma surprise de l’entendre m’appeler par la fenêtre, au petit matin, alors que je me dirigeais vers les toilettes !

Il avait oublié ses clefs – bonne blague – et guettait depuis un certain temps, un signe de réveil…

Ah oui, parce que depuis un moment je passe mon téléphone en mode avion la nuit.

Ça évite des réveils brutaux à toute heure de la nuit 🙂

Donc, la soirée suivante, il a bien pris ses clefs.

Et comme son frère est rentré avant lui, apparemment bien fatigué, il a bien laissé ses clefs dans la serrure, lui.

Pendant ce temps là, je dormais profondément grâce au mode avion de mon téléphone 🙂

Donc il a escaladé le mur en pleine nuit pour se glisser dans son lit, par la fenêtre ouverte.

Vous comprenez pourquoi je ne dors pas la fenêtre grande ouverte, moi.

C’était sans compter sur les événements des jours suivants…

Alors que je venais d’en déposer un à la gare, presque arrivée à la maison, le voilà qui me rappelle.

Le train avait une correspondance avant d’arriver à destination, ce qui rallongeait le voyage d’environ une heure.

Pour un trajet estimé à 20 mn ordinairement.

Mauvais plan, pas vraiment étudié en détail la réservation…

J’ai donc pris la direction d’un arrêt de bus pour déposer mon passager.

Heureusement, un s’annonçait sous peu, il allait pouvoir descendre en ville rapidement.

Sachant que le lendemain, il lui fallait prendre un train très tôt pour retourner sur les bords de la Méditerranée.

Mais le matin, en me réveillant, j’ai eu une drôle d’intuition de train raté.

Sms resté sans réponse, téléphone éteint.

C’est bien plus tard dans la matinée qu’il me parla d’une soirée, d’une rencontre… et d’un départ repoussé.

Un autre, ces derniers jours a aussi repoussé son départ, mais pas dans le même genre.

Très fort aussi.

Disons qu’un ami de longue date de mon père prend idée de venir lui rendre visite.

En pleine canicule.

Depuis la région parisienne.

Seul, et en voiture.

Tiercé gagnant, et au bas mot 500 km…

Mais quelques jours avant la date fixée, il m’annonce qu’il renonce à son départ.

Malaise vagal au volant.

Repousse son voyage en septembre.

Et, en réponse à mon inquiétude, avoue avec délectation, avoir sans doute plus d’âge que de raison

Au fait, j’ai appris qu’il venait de fêter ses 80 ans début juillet 🙂

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.