Plus de 40 km à pied - Crédit photo izart.fr
Plus de 40 km à pied - Crédit photo izart.fr

“Plus de 40 km à pied”

28/03/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Par curiosité, je viens de visualiser mes scores sur l’appli du suivi du nombre de pas, tu m’étonnes que je tire la patte…

Plus de 40 km à pied cette semaine, auxquels j’ajoutent ceux faits à vélo, deux à trois fois plus sans aucun doute !

Et bien… j’en ai plein les adducteurs !

Alors ce matin, tant pis pour le frigo à remettre en route, tant pis pour le petit-déj, ça a été une longue séance de yoga et d’étirements avant de passer à autre chose.

Ensuite j’ai préparé mon pique-nique pour aller déjeuner avec une amie du village, et là je vous dis que je n’ai pas forcé sur le pédalier !

Et vu qu’hier, couchée à 20:30 (!) j’ai loupé la vidéo en direct avec la famille en partie déplacée à Nantes pour fêter un anniversaire, je comptais bien me rattraper aujourd’hui.

Mais bon, je persiste à penser qu’en France c’est bien plus compliqué qu’en Inde.

Entre le nouveau confinement appliqué à certains départements, le changement d’heure opéré ce week-end, les siestes de Babichou et les choses qu’on me cache… ça fait trop.

Ben non, personne ne m’avait avertie de la destination bretonne, qui, paraît-il, était une surprise.

D’ailleurs je l’ai découverte par moi-même, les intéressés étant installés dans le train.

Et désolée si j’ai failli mettre les pieds dans le plat en répondant au groupe vu que personne ne m’avait avertie, y’avait pas de quoi paniquer.

Parce que la grand-mère, elle l’a fait, elle, vendre la mèche… et les paquets de chips suspects sur la table, c’était pas moi non plus, hein !

Bref, leurs arrangements personnels, ça ne me concerne PAS DU TOUT.

Je voulais juste voir Babichou en direct au parc, monter dans la cabane et descendre sur le toboggan comme un grand, non mais !

J’étais quand même bien contente de voir sa trombine, même en caméra cachée certes, et sans son, parce qu’il n’a pas encore l’âge de regarder des écrans, soit.

Et puis j’ai presque humé le délicieux parfum des pinces de crabe que l’on avait approchées de la caméra à ma demande.

Ensuite, les plantations de printemps ont trouvé des mains expérimentées, rien de mieux que le jardinage en famille pour renouer avec ses racines 😉

Et quoi qu’il en soit, j’étais très heureuse de partager ces courts moments de vie avec eux.

Demain, 29 Mars 2021, à Auroville, c’est l’anniversaire de la première rencontre de Mère avec Sri Aurobindo, en 1914.

Je me souviens de cette première rencontre

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.