« Plus d’idées dans ma cuisine qu’au ministère »

31/01/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Traitements sur les pommiers
Traitements sur les pommiers

J’étais penchée au-dessus de la casserole à découper des cubes de courge ; oui, merci les copines pour votre générosité, et non, le velouté de potiron n’arrive pas encore en tétra brik sur la table, lorsque j’ai commencé à gamberger.

Ah oui, vous savez, rien de tel pour avoir les idées claires que de se retrouver dans la cuisine devant, par exemple, un plat de carottes et de raves à éplucher !

Si vous n’avez jamais éprouvé un tel sentiment de lâcher prise, c’est le moment de tester…

Les mains s’occupent intelligemment et avec plaisir, le cerveau se relâche et là, ça commence à cogiter dans la tête.

Tout le monde sait que c’est dans le secret des cuisines que naissent les grandes idées !

Bon, vous ne le saviez pas ? Normal, j’ai inventé cette formule à l’instant même où je l’ai écrite 🙂

Ah oui, parce que, en parlant de légumes, l’annonce du Ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, ça m’est resté en travers.

A croire qu’il y a plus d’idées dans ma cuisine qu’au ministère…

Impossible de respecter les engagements du Grenelle, le plan écophyto, qui n’aboutit pas, bien au contraire pire même, puisque l’utilisation de produits phyto a de plus augmenté…

Et pour finir, l’annonce de ce monsieur qui repousse son échéance de 2018 à… 2025 avec un palier en 2020 !!!

Alors rendez-vous en 2025, ou comment un Ministre de l’Agriculture qui n’atteint pas ses objectifs se rajoute du crédit pour être crédible !

Expliquez-moi comment on fait en France pour continuer à payer des incompétents avec des deniers publics ???

Et puis ça va, c’est bon, arrêtez de nous faire croire qu’il vous faut de grandes réceptions suivies de grandes réunions dans de grands restaurants pour nous pondre de grandes idées.

Que finalement vous n’arrivez jamais à appliquer…

Je vous assure que des fois on est plus pragmatiques dans nos cuisines devant un bol de soupe !

Ah oui, vous êtes muselés par les agro-industriels, ça au moins, on avait compris, mais qu’on y laisse notre santé, à croire que vous vous en foutez éperdument…

Bof, ce qui me console un peu, c’est que Mc Do vient de prendre sa pire calotte en 60 ans d’existence : le PDG démissionne tandis que la boîte affiche une chute de 15% des bénéfices nets en un an.

Même servie à table, comme ils l’envisagent pour récupérer de la clientèle, la malbouffe reste de la malbouffe !

Quand je suis rentrée, tout à l’heure en fin d’après-midi, j’ai pas pu m’empêcher de regarder avec stupeur ce tracteur blanc, surmonté d’un cosmonaute tout aussi blanc, qui débouchait devant moi, sur la route.

C’est là que j’ai pris ce cliché surréaliste de pommiers tout aspergés de blanc, blanc sur l’herbe alentour, blanc jusqu’à la haie des voisins et la route, je vous laisse deviner…

Allez, on se donne rendez-vous au jardin d’Emilia Hazelip avant qu’il n’y ait plus personne sur terre pour lire la Petite chronique…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.