Pocketcam MEDION, indispensable partenaire - Crédit photo izart.fr
Pocketcam MEDION, indispensable partenaire - Crédit photo izart.fr

« Pocketcam MEDION, indispensable partenaire »

26/03/2013, Bonjour à toutes et à tous, 

Pocketcam MEDION, indispensable partenaire - Crédit photo izart.fr
Pocketcam MEDION, indispensable partenaire – Crédit photo izart.fr

Ça y est, je la dévoile enfin, l’indispensable partenaire de toutes mes vidéos qui fait des merveilles, j’ai nommé la Pocketcam MEDION, indispensable partenaire.

Version LIFE S47000 (MD 86064)

Vous avez remarqué que j’avais toujours ma petite Pocketcam sous la main, et j’ai promis de lui consacrer une Petite chronique tant vous avez cherché à savoir qui elle était…

Petite, de par ses dimensions 6,5 x 10,5 x 2,3 et son poids de 85 g (sans la batterie mais guère plus avec), c’est un appareil facile à glisser dans tous les sacs à main et léger à bout de bras, qui combine les fonctions 3 en 1 de caméscope HD, appareil photo numérique et lecteur de musique.

Et oui, l’enregistrement se fait en résolution vidéo Haute Définition : 1280 x 720 pixels / 720p, d’où la qualité de l’image et le micro intégré qui contribue, de par sa grande sensibilité, à avoir un très bon son selon la proximité ou l’éloignement des sujets filmés, comme lors de scènes de concerts en salle ou en plein air.

Pour preuve, toutes les vidéos que j’ai mises en ligne sur You Tube et qui accompagnent souvent mes chroniques.

Côté technique, en mode photo, on a Diaphragme F2,8 et Focale 3,99 mm, Vitesse d’obturation 1/2 – 1/2000 s.

Le réglage de la balance des blancs ainsi que l’exposition sont automatiques, donc pas de flash pour les photos, et j’ai montré à certains d’entre vous que même dans le noir total ou rien n’est distinct à l’oeil nu, par exemple dans les tunnels de carriers ou les cabornes sans ouverture, la photo est excellente et étonnement claire.

Sitôt rentrée de vadrouille avec mes clichés et vidéos, je retire sa carte et l’insère dans le PC pour classer mes dossiers.

Il y a 5 ans que je l’ai achetée chez Aldi pour une somme inférieure à 100€.

Cela faisait longtemps que je désirais un tel appareil, étanche et très solide : même après un vol plané et la batterie éjectée, j’ai tout remis en place et elle a fonctionné de la même façon.

Peu de temps après mon achat, j’ai trouvé un article dans Le Monde, qui présentait la Pocketcam comme l’appareil acquis par tous les américains à l’époque.

Faut dire que pour ma part, après de nombreux déboires avec un caméscope à micro cassettes à la pointe de la technologie, hyper fragile et tombé en panne immédiatement après une réparation très onéreuse un an après son acquisition, j’ai laissé tomber les frais, avant de m’intéresser à ce qui était déjà un concept futuriste et près de 6 fois moins cher !

Et depuis je ne m’en suis jamais lassée tant son efficacité est redoutable 🙂

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.