Pour les plus sceptiques d entre vous - Crédit photo izart.fr
Pour les plus sceptiques d entre vous - Crédit photo izart.fr

“Pour les plus sceptiques d’entre vous”

16/01/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Pour les plus sceptiques d’entre vous, j’ai une information de la plus haute importance à vous communiquer.

Il existe bel et bien à Nante un avocatier âgé environ d’une trentaine d’années qui produit tous les ans des kilos d’avocats !

Comment le sais-tu ? allez-vous me demander…

Qui de mieux qu’une fleuriste pouvait me confier ce secret !

C’est en cherchant la poissonnerie (!) que je suis passée devant la vitrine de cette dernière.

Et que j’ai soudain eu l’envie d’acheter une petite jacinthe en pot pour l’offrir.

Ah ben non, y’a pas de jacinthes en Inde, mais j’ai gardé de bons réflexes de… fleuriste française !

Comme il était tard et qu’il faisait froid, je n’ai pas pu m’empêcher de penser au dur métier de fleuriste.

Tandis que la gérante emballait ma petite fleur, je lui expliquais succintement le pourquoi de ma venue à Nantes.

Après, je ne me souviens plus comment nous en sommes venues à parler de cet extraordinaire avocatier qui pousse Rue Coulmiers.

Mais quand elle me confia qu’il allait être abattu à cause de ses puissantes racines, mon sang ne fit qu’un tour.

Vous savez ce que provoque en moi ce genre d’information violente…

Je fus non pas consolée, mais certes un peu moins peinée d’apprendre que plusieurs personnes l’avaient bouturé pour lui assurer de la descendance.

En effet, il était très important de sauvegarder les gènes de cet extraordinaire survivant.

S’adapter aux hivers rigoureux endurés, vaste prouesse de modifications génétiques !

C’est donc chose faite à présent, j’ai juste le regret de n’avoir pas pu lui rendre hommage.

J’espère que mes proches pourront le faire et m’envoyer une photo, leur ayant communiqué cette information de la plus haute importance !

J’appris par la suite que le beau bouquet reçu lors de ma première soirée à Nantes provenait de la même boutique.

Et que J., passé donc juste avant moi, avait expliqué à la fleuriste le pourquoi de son achat.

Et que celle-ci, qui avait sans doute fait le rapprochement entre nous deux suite à nos passages successifs, n’a pas vendu la mèche.

Si ça c’est pas du professionnalisme !

Bien à vous,

Isabelle


Vous avez aimé :
[Total : 1   Moyenne : 5/5]


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.