Home » Blog » Petite chronique « Pour un Noël en rouge et vert…

Petite chronique « Pour un Noël en rouge et vert…

« Pour un Noël en rouge et vert »

15/12/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Pour un Noël en rouge et vert - Crédit photo izart.fr

Pour un Noël en rouge et vert – Crédit photo izart.fr

Impossible de faillir à la tradition de décorer l’extérieur de nos habitations pour les fêtes de fin d’année.

Ici, avec mes voisines, nous avons opté pour un Noël en rouge et vert.

Bon, je dis rouge, mais on ne s’est pas limité au rouge, puisqu’on a puisé dans le stock de boules, étoiles et glaçons de B. 🙂

Certes en plastique, mais c’était ça ou tout ça prenait la direction de la poubelle, alors on a choisi de les recycler une année de plus…

Et puis, après avoir confectionné couronnes et guirlandes de sapin, buis et cornouiller, nous nous attaquées à plus ambitieux 😉

Notre Noël s’est poursuivi en vert avec le fleurissement des abords de notre habitat.

Ben oui, j’ai pas pu m’empêcher de contaminer mon entourage

Les maraudes ont commencé avec C. que j’ai timidement entraînée avec moi au cimetière du village, pour récupérer les pots et jardinières des plantes fanées après les gelées et jetées à la poubelle.

Puis après, c’est carrément en voiture que nous y sommes allées avec des bacs pour récupérer la terre des mêmes plantes 😉

Le voyage suivant, B. nous accompagnait et il a été consacré au sauvetage des plantes fleuries qui avaient survécu, rosiers, cyclamens et pensées, mais avaient également été jetées.

Alors, après la déco de Noël extérieure, nous avons réuni pots, plantes et terre que nous avions stockées à l’abri du gel pour nous mettre à rempoter de plus belle.

Ah, je vous dis pas comme B. y allait, armée de sa cuillère de bois pour donner du terreau de récup aux cyclamens nouvellement installés dans de vrais pots de terre !

Sur la terrasse, nous avons à présent une magnifique collection de 6 cyclamens de couleurs différentes, une jardinière de mini-cyclamen, deux de pensées, une de rosiers, plus des pots de jonquilles et crocus à venir 🙂

Et le lendemain, c’est armées d’une pioche, récupérée à la déchetterie celle-là (!) que nous avons planté solennellement notre pêcher, fièrement issu d’un noyau de mon ancien jardin, je l’aime.

Le gros caillou en bas des étendages lui tient désormais compagnie, et distribuera, en alternance, chaleur et fraîcheur selon les heures de la journée tout en le protégeant du vent, leçon de permaculture N°1 🙂

Alors, c’est quand le printemps qu’on voit fleurir tout ça ?

Bien à vous,

Isabelle

Isabelle alias Mam's

    « Petites chroniques » sont produites sous Licence Creative Commons : Oeuvres protégées, leur reproduction, copie, modification sont soumises à autorisation du propriétaire.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Petite chronique « Pour…

    par Isabelle alias Mam's Temps de lecture : 2 min
    0