« Programme ciné différé »

09/04/2013 Bonjour à toutes et à tous,

 

Pizza maison
Pizza maison

Je m’étais motivée hier en me disant que ma soirée du lendemain je la consacrerai au cinéma.

Comme il y a longtemps que je n’y suis pas allée,  j’avais même programmé de voir deux films d’affilée.

Deux thèmes différents.

Pour être sûre de ne pas faire un mix des deux en résumé, j’en suis capable…

J’ai donc attaqué ce matin avec un gros travail technique qui m’attendait sur le PC.

MOTIVÉE.

Les consignes du Développeur Web étaient claires : « Il faut que tu travailles tes pages ! »

Beuhhhh, quelles pages ?

Bon, une fois les explications fournies, j’ai compris que ça allait me prendre une paire d‘heures cette affaire…

J’ai bossé, bossé, bossé, pris un appel téléphonique – coucou B – fait un break à midi et déjeuné avec le dénommé Développeur Web qui a pu apprécier l’avancée des travaux.

Ensuite je me suis remise à bosser, bosser, bosser, en respectant une pause toutes les deux heures, selon les conseils de ma-kiné-que-j’écoute.

J’ai pris un appel téléphonique – coucou JP – ça a fait la coupure que je n’arrivais pas à m’imposer, merci JP…

J’en ai profité pour aller dire bonjour à C., histoire de prendre le soleil et de faire une pause pour le quatre heures, même si c’était plus près de dix-sept  🙂

J’avais très envie de faire du pain en rentrant et tiens, même une pizza pour le soir, sympa ça !

J’ai même eu une pensée pour mes amis d’Italie, ciao les amis ♥

Alors, tout en écoutant la radio, j’ai préparé ma pâte et je l’ai mise à lever au chaud.

A la radio qui m’accompagne presque du matin au soir depuis tant d’années, débat ce soir autour du film « La maison de la radio », je ne vais pas le louper celui-là 🙂

Ensuite, je me suis remise à bosser, bosser, j’ai pris un appel téléphonique express  – coucou M – pendant ce temps j’ai garni ma pâte, regardé par la fenêtre, il faisait toujours clair au dehors.

Bosser, bosser, encore bosser pendant que pain et pizza cuisent et que M. me rappelle.

Et puis, j’ai tout d’un coup levé les yeux vers la pendule tandis que M. me racontait sa journée à Aubusson.

Je l’avais oubliée celle-là…

La pendule, pas la journée 🙁

J’avais loupé la première séance de ciné, c’était l’heure de partir pour la deuxième et pas encore mangé.

Suis restée avec la tapisserie d’Aubusson à défaut de la toile de Villefranche.

Devant ma pizza.

 

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.