Qu'est-ce qu'on attend encore - Crédit photo izart.fr
Qu'est-ce qu'on attend encore - Crédit photo izart.fr

« Qu’est-ce qu’on attend encore »

22/01/2017 Bonjour à toutes et à tous

Qu'est-ce qu'on attend encore - Crédit photo izart.fr
Qu’est-ce qu’on attend encore – Crédit photo izart.fr

Aux premières images du film de Marie-Monique Robin, les larmes me sont montées aux yeux…

De joie 🙂

Qu’est-ce qu’on attend encore ?

La question me trotte en tête, à la fin de la projection, lorsque j’échange avec mes voisins…

A l’écran, des petits enfants groupés pour le ramassage scolaire n’ont pas oublié la caresse au cheval, un beau comtois, avant de monter dans la calèche…

Ce même comtois va aussi sortir les troncs de robinier de la forêt, pour construire de nouveaux bâtiments au village selon la tradition alsacienne, ou tirer la charrue pour planter les patates entre habitants du village.

2200 habitants à Ungersheim et 21 résolutions de transition énergétique pour le XXI ème siècle, qui dit mieux ?

Oui, c’est possible, grâce à la volonté d’un élu local, le maire, Jean-Claude Mensch, et de son équipe municipale.

En passant par la cantine bio qui régale aussi d’autres écoles alentour, la création d’un éco-hameau labellisé zéro-carbone, la ferme rencontres et partages, la conserverie, l’exploitation maraîchère, toutes bio bien sûre, la plus grande centrale photo-voltaïque d’Alsace, le zéro-phyto…

Bon, vous en voulez encore ou vous êtes convaincu-e-s que tout cela est possible, ici et maintenant, même sur le territoire français ?

Au point de recevoir la visite de Rob Hopkins, l’initiateur du mouvement mondial de transition ?

A la fin de la projection, joli clin d’œil, il nous est proposé d’amorcer de suite le changement, en nous présentant entre voisin-e-s 😉

Mon voisin de droite est tellement désireux de savoir où, dans la région, existent des groupes véhiculant ces mêmes idées, que j’ai à peine le temps de faire connaissance avec celui de gauche.

Mais nous nous saluons cordialement, et lui-même ne connaissant pas le réseau, je leur conseille de bien assister au débat qui va suivre 😉

Chose que je ne fais pas moi-même, mais convaincue et convertie depuis déjà si longtemps, je laisse la parole aux autres !

Parce que oui, qu’est-ce qu’on attend encore ?

La question me trotte en tête, donc, lorsqu’une dame, ayant aussi quitté la salle avant le débat, partage avec moi tout à fait naturellement dans le noir et dans le froid, ses belles impressions sur le film 🙂

Oui, redonner une cadence paisible à la vie, au rythme des sabots d’un cheval, c’est sans doute cela qui m’a émue dès les premières images…

Une heure trente de gens heureux, voilà le meilleur antidote pour ne pas être contaminé-e-s par la morosité et le cynisme ambiants, précipitez-vous à la prochaine séance !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.