Quand le voisinage déraille - Crédit photo izart.fr
Quand le voisinage déraille - Crédit photo izart.fr

« Quand le voisinage déraille »

17/03/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Je crois qu’elle est sourde… conclut enfin E. à propos de sa voisine.

En effet, celle-ci s’inquiétait de ne plus le voir, alors qu’il n’a pas bougé de chez lui.

S’ensuivit une conversation à propos de nouveaux locataires, des cassos, dixit la voisine, logés par la mairie

Et lui de s’inquiéter, dans la foulée, s’il ne faisait pas trop de bruit, alors que nous savons tous pertinemment qu’il compose de la musique jour et nuit.

Et même plutôt de nuit, et même plutôt à un niveau sonore TRÈS élevé.

Ah non, pas du tout, pourquoi ? Mdrrr…

Quand le voisinage déraille chez lui, c’est la même ici, drôle de coïncidence !

Allez savoir pourquoi donc, le même jour, ma voisine s’arrête devant la porte et m’interpelle.

Elle sort de son sac un bout de ficelle et un vague cylindre, le tout en plastique, pour me les offrir, afin que je crée quelque chose

Et de me les coller dans mes plantes, histoire de me suggérer une idée (des fois que je sois à cours) !

Ben non, je n’ai pas besoin de ses déchets, et j’attends désespérément qu’elle se mette à l’ œuvre elle-même, au lieu de me trouver des solutions pour m’occuper !

Oui… d’accord très bien si ce sont les pêcheurs qui s’en servent… mais non c’est pas du liège… oui j’en suis sûre… non merci… circulez !

Dans l’après-midi, un 4×4 est venu se poser devant chez mon autre voisin oui, vous savez l’espion russe.

Et des Indiens ont chargé dedans une énorme machine à laver, ce qui n’a pas manqué de m’étonner, parce que dans une si petite chambre !

Ensuite est venu se garer un taxi qui a chargé des bagages dans le coffre, et là j’ai compris que le voisin levait le camp, ciao l’ami !

Le soir, couchée de très bonne heure, je fus réveillée au beau milieu de la nuit par un ronronnement mécanique très inquiétant.

Je me mis soudain à imaginer le pire, tout vaseuse que j’étais…

Et si l’espion russe avait laissé une bombe à retardement dans sa chambre en partant, pour se venger de nos querelles de voisinage ?

Le bruit retentissant une première, puis une deuxième fois, cela me tira définitivement de mon sommeil, et tant bien que mal je décidais de me lever.

Précisément, je localisais le bruit du côté du mur mitoyen de nos deux chambres…

Prêtant l’oreille dans le noir alors que le bruit n’avait toujours pas stoppé, je localisais enfin sa provenance !

L’après-midi même, cherchant un document dans mes cartons ; puisque je stocke tous mes effets dans 3 cartons, j’avais mis la main sur mon épilateur, premier de la série.

Celui-là même qui avait rendu l’âme et que j’avais enfermé dans une petite boîte avant de complètement l’oublier.

Décidée à m’en débarrasser, je voulais quand même tester avant s’il s’agissait de l’appareil lui-même ou de l’adaptateur qui était HS.

Étrangement, au même moment il se mit à fonctionner de lui-même et à s’arrêter lorsque j’actionnais le curseur, opération impossible jadis.

Ceci lui sauva donc la vie et je le replaçais dans son emballage, sur l’étagère.

Mais je n’ai toujours pas interprété le pourquoi de sa manifestation par deux fois en pleine nuit… remerciements, vengeance ?

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.