Home » Blog » Petite chronique « Quand nos histoires se croisent fin…

Petite chronique « Quand nos histoires se croisent fin…

« Quand nos histoires se croisent fin »

03/01/2018 Bonjour à toutes et à tous,

Quand nos histoires se croisent fin - Crédit photo izart.fr

Quand nos histoires se croisent fin – Crédit photo izart.fr

Fallait bien une fin à cette histoire, quoi que je me demande si…

Quand nos histoires se croisent fin, suite et donc fin de la trilogie qui vous a accompagné·e·s jusqu’à la nouvelle année dans un monde de douceur 🙂

Re le chauffage.

« -Ok, je vois que tu montes le chauffage à 5 dans ta chambre, s’il te plaît, peux-tu le baisser en te levant le matin ?
– Oui ben j’ai oublié ce matin, je l’avais fait hier…
– Et peux-tu penser aussi à bien fermer la porte de la salle de bain, tu sais, comme dans les WC, il n’y a pas de chauffage 🙂 »

Tout d’un coup, j’ai l’impression de voir toujours le même petit garçon qu’il y a 10, 20, 30 ou 40 ans en arrière et maman qui crie encore et encore de le voir se comporter à l’identique !

Ensuite, il y a eu les repas…

« – Hey sympa, mec, t’as commencé à manger sans moi…
– Oui ben t’arrivais pas 🙁
– Heu… t’as fait pareil hier en te servant à boire tout seul quand même…
– Ok tu vas pas commencer à me reprendre sur tout, je suis pas un de tes gosses !
– J’ai pas ce souci avec mes kids, merci, juste que j’aimerai partager un moment convivial avec toi 🙂 »

J’aurai quand même tenté.

« – Mais en fait, pourquoi as-tu voulu venir chez moi, tu savais bien…
– Oui… Heu… Ben avant je n’avais passé qu’une nuit chez toi, j’ai pensé… que ça aurait changé !
– Et toi, tu aurais pu changer tes habitudes aussi, tiens, c’est pas qu’à sens unique, les problèmes des volets déjà, je me souviens 🙂
– Tu vas pas me faire chier avec ça, on n’en parle plus !
– Ben si on en parle justement. Tu sais, ton comportement est aussi pénible à vivre pour moi que celui que tu exprimes de ton côté, pourquoi devrais-je le supporter moi ?
– Heu… c’était peut-être… comme un test !
– Sympa, j’adore faire le cobaye 🙂 »

Dernière tentative.

« – Tu as fini avec la salade, elle t’a plu ?
– Oui…
– … Merci !
– Quoi ? Qu’est-ce que tu as encore à me parler comme ça, je suis ton frère moi ?
– OUI MERCI ! J’aimerais entendre dire que tu es content de temps en temps, comme d’apprécier mes repas par exemple 🙂

Le lendemain, il tombait des s’il te plaît par ci et des je te serre par là, même que j’étais attendue à table pour déjeuner 🙂

Mais après son départ, le thermostat de la chambre était toujours réglé sur 5…

Bien à vous,

Isabelle

Isabelle alias Mam's

    « Petites chroniques » sont produites sous Licence Creative Commons : Oeuvres protégées, leur reproduction, copie, modification sont soumises à autorisation du propriétaire.

    2 Comments

    1. Bijoliane dit :

      les histoires entre frère et soeur, on devrait écrire un bouquin… bon, tu es à peu près certaine qu’il n’aura plus envie de remettre les pieds chez toi, tu auras tout fait pour ça ! et je trouve que la patience qu’on pourrait avoir avec un « étranger » disparait soudainement quand il s’agit du garnement avec lequel on a été élevé… bizarre, hein ?

      0
      • Pas sûre… y’a encore des subtilités qui m’échappent dans le domaine 🙁 Et pourtant j’en ai usé de patience, même si c’est pas mon fort, j’ai fait un excellent exercice pratique, du moins au début je le prenais comme cela, zen, et puis… attends la suite !

        0

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Petite chronique « Quan…

    par Isabelle alias Mam's Temps de lecture : 2 min
    2