Quelle Première ministre pour la France ? - Crédit photo izart.fr
Quelle Première ministre pour la France ? - Crédit photo izart.fr

« Quelle Première ministre pour la France ? »

15/05/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Quelle Première ministre pour la France ? - Crédit photo izart.fr
Quelle Première ministre pour la France ? – Crédit photo izart.fr

Alors, quelle Première ministre pour la France ?

Ben oui, ça serait temps qu’on dépoussière la démocratie française !

Depuis le temps qu’on nous bassine avec le nom DU Premier ministre qui va tomber d’un jour à l’autre 🙁

Bon, je ne vous cache pas que depuis que j’ai rencontré les Femen, toutes mes luttes intestines ont trouvé leur vitesse de croisière 🙂

Et comme enfoncer le clou, le Larousse précise : Intestin, Intestine. Qui se produit à l’intérieur d’une collectivité, d’une organisation ou d’une nation : Lutte intestine. (Le masculin est rare.)

De même, je puis affirmer haut et fort, parce que j’étais à la conférence, que non, les prostituées nigériennes, au tarif de 5€ la fellation à Paris , n’ont pas choisi de vendre leur corps pour se payer des vacances de luxe.

Juste contraintes et forcées de se prostituer, avec passeports confisqués, pour soi-disant rembourser une dette de voyage, sans fin et sans issue.

Soumises à une vie de cauchemar alimentée par des pulsions sexuelles masculines que certains essaient, sans honte, de justifier comme normales

46 ans la moyenne d’espérance de vie d’une travailleuse du sexe, devant les métiers de la police ou militaires.

Arrêtez donc de produire des émissions de télé racoleuses et romancées, où s’expriment des femmes qui ont fait, paraît-il, le choix de la prostitution !

Comme pour mieux nier, hypocritement, les 95% autres qui la subissent, par précarité, et dont on n’entend jamais le moindre filet de voix

Ah oui, les médias, parlons-en, à l’heure où tous expriment leur impatience en attendant la nomination du Premier ministre !

Portons-nous en ferventes défenseuses de la démocratie, de la laïcité, pour que partout dans le monde notre pays soit à la hauteur du message que revendiquait dès 1791, une certaine Olympe de Gouges.

Celui de la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne.

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.