« Recette N° 36 – Pastèque surprise »

[sam id= »11″ codes= »true »]

14/06/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Pastèque surprise
Pastèque surprise

Voilà l’été, voilà l’été ♪♫♪♫… sur un air bien connu !

Enfin presque.

Cela ne vous empêche pas de commencer à réaliser les desserts fraîcheur, genre ceux que l’on dévore des yeux et des lèvres, sur les terrasses d’été justement.

Reste plus qu’à attendre que revienne le soleil.

Et comme tous les fruits rouges sont encore là, et que déjà arrivent melons et pastèques…

Alors, un mix des deux, ça vous tente ?

J’ai concocté une nouvelle variante cette année, encore plus colorée.

Pastèque surprise

  • – 1 grosse pastèque
  • – 2 melons charentais
  • – 2 melons Galia
  • – Framboises
  • – Groseilles
  • – Fraises des bois
  • – 3 fleurs de mauve
  • – 3 têtes de menthe
  • – 1 cuillère parisienne

 

Prendre la pastèque par le milieu et la découper en dent de scie avec un couteau bien pointu : VVVVV

Veiller à l’enfoncer bien jusqu’au coeur de la pastèque.

Séparer ainsi les deux moitiés qui se détachent ainsi d’elles-mêmes.

En garder une, et conserver l’autre pour le lendemain, par exemple.

Creuser la chair en de petites boules bien régulières, au moyen de la cuillère parisienne.

Les déposer dans un saladier.

Couper un melon de chaque variété en deux, vider les graines.

Détailler la chair également en de petites boules avec la cuillère parisienne.

Mêler délicatement à celles de la pastèque.

Égrener les groseilles et en garder quelques-unes pour la décoration.

Les mélanger avec les boules de melons et pastèque.

Puis garnir le fond de la pastèque de ce mélange.

Parsemer de fraises et de framboises.

Continuer ainsi en alternant, jusqu’au sommet de la pastèque.

Finir par les fraises et les framboises à travers.

Décorer de grappes de groseilles.

Poser les fleurs de mauves au centre, et les menthes intercalées entre les boules de fruits.

Placer au frais jusqu’au moment de servir.

Procéder de la même façon avec l’autre moitié de pastèque et les autres melons restants.

Bonne dégustation !

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.